Evandre - 25 Un empereur saltimbanque (6)

           

25 Un empereur saltimbanque (6) (Vie de Néron, Suétone 75? 160?)

Format pdf : Texte au format PDF

Retour triomphal à Rome

Nero 25

Un empereur saltimbanque (6)

Retour triomphal à Rome

(1) Reversus e Graecia, Neapolim, quod in ea primum artem protulerat, albis equis introiit disjecta parte muri, ut mos hieronicarum est; simili modo Antium, inde Albanum, inde Romam; sed et Romam eo curru, quo Augustus olim triumphaverat, et in veste purpurea distinctaque stellis aureis chlamyde coronamque capite gerens Olympiacam, dextra manu Pythiam, praeeunte pompa ceterarum cum titulis, ubi et quos, quo cantionum quove fabularum argumento vicisset, sequentibus currum ovantium ritu plausoribus, « Augustianos militesque se triumphi ejus » clamitantibus. (2) Dehinc diruto Circi Maximi arcu per Velabrum Forumque Palatium et Apollinem petit. (3) Incedenti passim victimae caesae sparso per vias identidem croco ingestaeque aves ac lemnisci et bellaria. (4) Sacras coronas in cubiculis circum lectos posuit, item statuas suas citharoedico habitu, qua nota etiam nummum percussit. (5) Ac post haec tantum afuit a remittendo laxandoque studio, ut conservandae vocis gratia neque milites umquam, nisi absens aut alio verba pronuntiante, appellaret neque quicquam serio jocove egerit, nisi astante phonasco, qui moneret « parceret arteriis ac sudarium ad os applicaret », multisque vel amicitiam suam obtulerit vel simultatem indixerit, prout quisque se magis parciusve laudasset.


Tout le vocabulaire dans l’ordre du texte (sauf Nero 20-24) :

1

Graecia, ae, f. : Grèce

Neapolim : nom de ville, donc accusatif sans préposition à traduire avec introiit; cf Nero 20

quod, conj. : parce que

profero, fers, ferre, tuli, latum : présenter, faire paraître

albus, a, um : blanc

equus, i, m. : cheval

albis equis : les généraux qui avaient l’honneur du triomphe pénétraient dans Rome montés sur un char traîné par quatre chevaux blancs.

introeo, is, ire, iui, itum : entrer dans (+acc.)

disicio (disjicio), is, ere, jeci, jectum : renverser, détruire

pars, partis, f. : partie

mos, moris, m. : coutume

similis, e : semblable

modus, i, m. : manière, façon

Antium, i, m. : Antium (ville du Latium)

inde, adv. : de là, puis

Albanum, i n : la maison d’Albe

sed et Romam... etc. : le sed est intensif, et non adversatif.

Augustus, i, m. : Auguste

olim, adv. : autrefois

triumpho, as, are : obtenir les honneurs du triomphe

vestis, is, f. : vêtement

purpureus, a, um : de pourpre

distinctus,a,um : orné, rehaussé de (+ abl.)

stella, ae, f. : étoile

aureus, a, um : d'or

chlamys, ydis,f  : chlamyde, manteau militaire

caput, itis, n. : la tête

gero, is, ere, gessi, gestum : porter

Olympiacus,a,um : olympique

dexter, tra, trum : droit , qui est à droite

Pythius,a,um : Pythique (les Jeux pythiques étaient célébrés à Delphes toutes les troisièmes années après les Jeux Olympiques)

praeeo, is, ire, ii, itum (participe praeeuns, euntis): précéder

pompa, ae, f. : le cortège

construction : praeeunte pompa ..., sequentibus... plausoribus...clamitantibus : ablatifs absolus ; ceterarum <coronarum s e > doit être rattaché à pompa 

titulus, i, m. : l'affiche, l’écriteau, la pancarte

ubi : où

attention au subjonctif derrière ubi, quos, quo et quove !

cantio, onis, f. : chant

-ve : ou bien

fabula, ae, f. : pièce (de théâtre)

argumentum, i, n. : sujet (d'une pièce de théâtre)

vinco, is, ere, vici, victum : vaincre

ovo, as, are : triompher par ovation, avoir les honneurs de l’ovation

ritus, us, m. : usage, rite

plausor, oris,m : applaudisseur, claqueur

Augustiani, orum m. pl. : les Augustians (corps de chevaliers formant la claque de Néron acteur)

construire : clamitantibus se <esse> Augustianos ... etc.

triumphus, i, m. : le triomphe (entrée solennelle à Rome d'un général victorieux)

clamito, as, are : crier sans cesse

2

dehinc, adv. : de là, ensuite, après quoi

diruo, is, ere, rui, rutum : démolir, renverser

arcus, us, m. : l'arc

Velabrum, i, n. : le Velabre (quartier de Rome, entre le Palatin et le Capitole)

forum, i, n. : forum

Palatium, ii, n. : le mont Palatin

Apollo, inis, m. : Apollon, et ici, par métonymie, le temple d’Apollon

Le parcours ici mentionné décalque celui des triomphateurs, à ceci près qu’il s’achève au temple d’Apollon, et non au temple de Jupiter Capitolin.

3

incedo, is, ere, incessi, incessum : s'avancer

incedenti : datif de destination, s e Neroni

passim, adv. : partout

victima, ae, f. : victime

caedo, is, ere, cecidi, caesum : abattre, tuer, immoler

spargo, is, ere, sparsi, sum : répandre, joncher

via, ae, f. : route

identidem, adv. : sans cesse

crocum,i,n : safran ; essence de safran (parfum)

sparso ... croco : ablatif absolu

ingero, is, ere, gessi, gestum : lancer, offrir

accord par proximité de ingestae, qui a pour sujet les trois substantifs qui suivent.

avis, is, f : oiseau

lemniscus,i, m : lemnisque (terme grec), ruban (attaché aux couronnes ou aux palmes des vainqueurs)

bellaria, orum, n. pl : les friandises

4

sacer, cra, crum : sacré

corona, ae, f. : la couronne

cubiculum, i, n. : chambre du palais

circum, prép.+ acc. : autour de

lectus, i, m. : lit

citharoedicus,a,um : de citharède

habitus, us, m. : la tenue

citharoedico habitu : en tenue de citharède

nota, ae, f. : marque, scène caractéristique, empreinte (de monnaie)

qua nota... : l’antécédent est post-posé ; ablatif

nummus, i, m. : monnaie, pièce de monnaie

percutio, is, ere, cussi, cussum : frapper, faire frapper (monnaie)

5

tantum, adv. : tant de, tellement ; tantum ... ut + subj. : tellement ... que, si ... que

construction : le ut gouvernera les verbes appellaret, egerit, obtulerit et indixerit.

absum, es, esse, afui :, être loin de, être éloigné de (a + abl)

remitto, is, ere, misi, missum : rejeter, abandonner

laxo, as, are : relâcher, affaiblir

neque, répété : ni ... ni ...

umquam, inv. : une seule fois ; avec une négation : jamais

absens, entis : absent

il faut donc imaginer que dans le premier cas quelqu’un lit la harangue adressée aux soldats, tandis que dans le second (« aut »), Néron, tout en étant présent, reste muet et fait prononcer sa harangue par un porte-parole...

appello, as, are : adresser la parole à, haranguer

serio, adv. : sérieusement

jocus, i, m. : plaisanterie

serio jocove : sérieusement ou en plaisantant

ago, is, ere, egi, actum : faire, traiter (une affaire)

asto (adsto), as, are : se tenir debout auprès de, à côté de

phonascus,i,m : le maître de déclamation

moneo, es, ere, ui, itum : avertir, engager à (+ subj.)

qui ... moneret : attention au subjonctif  à valeur finale !

parco, is, ere, peperci, parsum + dat. : épargner

arteriae,arum f pl : les bronches

sudarium, i, n. : mouchoir

applico, as, are : appliquer (à : ad + acc.)

amicitia, ae, f. : l'amitié

offero, fers, ferre, obtuli, oblatum : offrir, donner

simultas, atis, f. : l'inimitié, la haine

indico, is, ere, dixi, dictum : déclarer publiquement, notifier

magis, adv. : plus

parce adv. : parcimonieusement, avec retenue


Vocabulaire alphabétique :

absens, entis : absent, sans être physiquement présent

absum, es, esse, afui :, être loin de, être éloigné de (a + abl)

ago, is, ere, egi, actum : faire, traiter (une affaire)

Albanum, i n : la maison d’Albe

albus, a, um : blanc

amicitia, ae, f. : l'amitié

Antium, i, m. : Antium (ville du Latium)

Apollo, inis, m. : Apollon, et ici, par métonymie, le temple d’Apollon

appello, as, are : adresser la parole à, haranguer

applico, as, are : appliquer (à : ad + acc.)

arcus, us, m. : l'arc

argumentum, i, n. : sujet (d'une pièce de théâtre)

arteriae,arum f pl : les bronches

asto (adsto), as, are : se tenir debout auprès de, à côté de

Augustiani, orum m. pl. : les Augustians (corps de chevaliers formant la claque de Néron acteur)

Augustus, i, m. : Auguste

aureus, a, um : d'or

avis, is, f : oiseau

bellaria, orum, n. pl : les friandises

caedo, is, ere, cecidi, caesum : abattre, tuer, immoler

cantio, onis, f. : chant

caput, itis, n. : la tête

chlamys, ydis,f  : chlamyde, manteau militaire

circum, prép.+ acc. : autour de

citharoedicus,a,um : de citharède

clamito, as, are : crier sans cesse

corona, ae, f. : la couronne

crocum,i,n : safran ; essence de safran (parfum)

cubiculum, i, n. : chambre du palais

dehinc, adv. : de là, ensuite, après quoi

dexter, tra, trum : droit , qui est à droite

diruo, is, ere, rui, rutum : démolir, renverser

disicio (disjicio), is, ere, jeci, jectum : renverser, détruire

distinctus,a,um : orné, rehaussé de (+ abl.)

equus, i, m. : cheval

fabula, ae, f. : pièce (de théâtre)

forum, i, n. : forum

gero, is, ere, gessi, gestum : porter

Graecia, ae, f. : Grèce

habitus, us, m. : la tenue

identidem, adv. : sans cesse

incedo, is, ere, incessi, incessum : s'avancer

inde, adv. : de là, puis

indico, is, ere, dixi, dictum : déclarer publiquement, notifier

ingero, is, ere, gessi, gestum : lancer, offrir

introeo, is, ire, iui, itum : entrer dans (+acc.)

jocus, i, m. : plaisanterie

laxo, as, are : relâcher, affaiblir

lectus, i, m. : lit

lemniscus,i, m : lemnisque (terme grec), ruban (attaché aux couronnes ou aux palmes des vainqueurs)

magis, adv. : plus

modus, i, m. : manière, façon

moneo, es, ere, ui, itum : avertir, engager à (+ subj.)

mos, moris, m. : coutume

neque, répété : ni ... ni ...

nota, ae, f. : marque, scène caractéristique, empreinte (de monnaie)

nummus, i, m. : monnaie, pièce de monnaie

offero, fers, ferre, obtuli, oblatum : offrir, donner

olim, adv. : autrefois

Olympiacus,a,um : olympique

ovo, as, are : triompher par ovation, avoir les honneurs de l’ovation

Palatium, ii, n. : le mont Palatin

parce adv. : parcimonieusement, avec retenue

parco, is, ere, peperci, parsum + dat. : épargner

pars, partis, f. : partie

passim, adv. : partout

percutio, is, ere, cussi, cussum : frapper, faire frapper (monnaie)

phonascus,i,m : le maître de déclamation

plausor, oris,m : applaudisseur, claqueur

pompa, ae, f. : le cortège

praeeo, is, ire, ii, itum (participe praeeuns, euntis): précéder

profero, fers, ferre, tuli, latum : présenter, faire paraître

purpureus, a, um : de pourpre

Pythius,a,um : Pythique (les Jeux pythiques étaient célébrés à Delphes toutes les troisièmes années après les Jeux Olympiques)

quod, conj. : parce que

remitto, is, ere, misi, missum : rejeter, abandonner

ritus, us, m. : usage, rite

sacer, cra, crum : sacré

serio, adv. : sérieusement

similis, e : semblable

simultas, atis, f. : l'inimitié, la haine

spargo, is, ere, sparsi, sum : répandre, joncher

stella, ae, f. : étoile

sudarium, i, n. : mouchoir

tantum, adv. : tant de, tellement ; tantum ... ut + subj. : tellement ... que, si ... que

titulus, i, m. : l'affiche, l’écriteau, la pancarte

triumpho, as, are : obtenir les honneurs du triomphe

triumphus, i, m. : le triomphe (entrée solennelle à Rome d'un général victorieux)

ubi : où

umquam, inv. : une seule fois ; avec une négation : jamais

-ve : ou bien

Velabrum, i, n. : le Velabre (quartier de Rome, entre le Palatin et le Capitole)

vestis, is, f. : vêtement

via, ae, f. : route

victima, ae, f. : victime

vinco, is, ere, vici, victum : vaincre


Vocabulaire par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

absum, es, esse, afui :, être loin de, être éloigné de (a + abl)

ago, is, ere, egi, actum : faire, traiter (une affaire)

amicitia, ae, f. : l'amitié

caput, itis, n. : la tête

equus, i, m. : cheval

gero, is, ere, gessi, gestum : porter

inde, adv. : de là, puis

magis, adv. : plus

modus, i, m. : manière, façon

mos, moris, m. : coutume

neque, répété : ni ... ni ...

pars, partis, f. : partie

quod, conj. : parce que

similis, e : semblable

tantum, adv. : tant de, tellement ; tantum ... ut + subj. : tellement ... que, si ... que

ubi : où

via, ae, f. : route

vinco, is, ere, vici, victum : vaincre

fréquence 2 :

argumentum, i, n. : sujet (d'une pièce de théâtre)

caedo, is, ere, cecidi, caesum : abattre, tuer, immoler

circum, prép.+ acc. : autour de

dexter, tra, trum : droit , qui est à droite

forum, i, n. : forum

indico, is, ere, dixi, dictum : déclarer publiquement, notifier

olim, adv. : autrefois

parco, is, ere, peperci, parsum + dat. : épargner

sacer, cra, crum : sacré

spargo, is, ere, sparsi, sum : répandre, joncher

umquam, inv. : une seule fois ; avec une négation : jamais

vestis, is, f. : vêtement

fréquence 3 :

avis, is, f : oiseau

aureus, a, um : d'or

corona, ae, f. : la couronne

fabula, ae, f. : pièce (de théâtre)

habitus, us, m. : la tenue

lectus, i, m. : lit

moneo, es, ere, ui, itum : avertir, engager à (+ subj.)

offero, fers, ferre, obtuli, oblatum : offrir, donner

profero, fers, ferre, tuli, latum : présenter, faire paraître

remitto, is, ere, misi, missum : rejeter, abandonner

fréquence 4 :

albus, a, um : blanc

arcus, us, m. : l'arc

incedo, is, ere, incessi, incessum : s'avancer

nota, ae, f. : marque, scène caractéristique, empreinte (de monnaie)

passim, adv. : partout

percutio, is, ere, cussi, cussum : frapper, faire frapper (monnaie)

triumphus, i, m. : le triomphe (entrée solennelle à Rome d'un général victorieux)

ne pas apprendre :

absens, entis : absent

Albanum, i n : la maison d’Albe

Antium, i, m. : Antium (ville du Latium)

Apollo, inis, m. : Apollon, et ici, par métonymie, le temple d’Apollon

appello, as, are : adresser la parole à, haranguer

applico, as, are : appliquer (à : ad + acc.)

arteriae,arum f pl : les bronches

asto (adsto), as, are : se tenir debout auprès de, à côté de

Augustiani, orum m. pl. : les Augustians (corps de chevaliers formant la claque de Néron acteur)

Augustus, i, m. : Auguste

bellaria, orum, n. pl : les friandises

cantio, onis, f. : chant

chlamys, ydis,f  : chlamyde, manteau militaire

citharoedicus,a,um : de citharède

clamito, as, are : crier sans cesse

crocum,i,n : safran ; essence de safran (parfum)

cubiculum, i, n. : chambre du palais

dehinc, adv. : de là, ensuite, après quoi

diruo, is, ere, rui, rutum : démolir, renverser

disicio (disjicio), is, ere, jeci, jectum : renverser, détruire

distinctus,a,um : orné, rehaussé de (+ abl.)

Graecia, ae, f. : Grèce

identidem, adv. : sans cesse

ingero, is, ere, gessi, gestum : lancer, offrir

introeo, is, ire, iui, itum : entrer dans (+acc.)

jocus, i, m. : plaisanterie

laxo, as, are : relâcher, affaiblir

lemniscus,i, m : lemnisque (terme grec), ruban (attaché aux couronnes ou aux palmes des vainqueurs)

nummus, i, m. : monnaie, pièce de monnaie

Olympiacus,a,um : olympique

ovo, as, are : triompher par ovation, avoir les honneurs de l’ovation

Palatium, ii, n. : le mont Palatin

parce adv. : parcimonieusement, avec retenue

phonascus,i,m : le maître de déclamation

plausor, oris,m : applaudisseur, claqueur

pompa, ae, f. : le cortège

praeeo, is, ire, ii, itum (participe praeeuns, euntis): précéder

purpureus, a, um : de pourpre

Pythius,a,um : Pythique (les Jeux pythiques étaient célébrés à Delphes toutes les troisièmes années après les Jeux Olympiques)

ritus, us, m. : usage, rite

serio, adv. : sérieusement

simultas, atis, f. : l'inimitié, la haine

stella, ae, f. : étoile

sudarium, i, n. : mouchoir

titulus, i, m. : l'affiche, l’écriteau, la pancarte

triumpho, as, are : obtenir les honneurs du triomphe

-ve : ou bien

Velabrum, i, n. : le Velabre (quartier de Rome, entre le Palatin et le Capitole)

victima, ae, f. : victime


Traduction au plus près du texte :

Nero 25

(1) Reversus e Graecia, Neapolim, quod in ea primum artem protulerat, albis equis introiit disjecta parte muri, ut mos hieronicarum est;

Revenu de Grèce, parce que dans celle-ci en premier il avait fait paraître son talentil entra dans Naples avec des chevaux blancs, une partie de la muraille ayant été détruite, comme c’est la coutume des hiéroniques ;

simili modo Antium, inde Albanum, inde Romam;

de la même manière dans Antium, puis dans sa maison d’Albe, puis dans Rome ;

sed et Romam eo curru, quo Augustus olim triumphaverat, et in veste purpurea distinctaque stellis aureis chlamyde coronamque capite gerens Olympiacam, dextra manu Pythiam, praeeunte pompa ceterarum cum titulis, ubi et quos, quo cantionum quove fabularum argumento vicisset, sequentibus currum ovantium ritu plausoribus, « Augustianos militesque se triumphi ejus » clamitantibus.

bien plus (sed), <il entra> même dans Rome sur le char sur lequel Auguste autrefois avait obtenu les honneurs du triomphe, et dans un vêtement de pourpre et une chlamyde rehaussée d’étoiles d’or, portant la couronne olympique sur la tête, <la couronne> pythique à la main droite, alors qu’un cortège de toutes ses autres <couronnes>le précédait avec les affiches <indiquant> où il avait vaincu, et quels <adversaires>, ou par quels sujets de chants ou de pièce de théâtre, des applaudisseurs suivant son char selon l’usage de ceux qui avaient les honneurs de l’ovation, criant sans cesse « qu’ils <étaient> les Augustians et les soldats de son triomphe ».

(2) Dehinc diruto Circi Maximi arcu per Velabrum Forumque Palatium et Apollinem petit.

Après quoi, un arc du Grand Cirque ayant été démoli, il gagna, à travers le Vélabre et le forum, le Palatin et le temple d’Apollon.

(3) Incedenti passim victimae caesae sparso per vias identidem croco ingestaeque aves ac lemnisci et bellaria.

Pour <lui> qui s’avançait, partout, des victimes étaient immolées, de l’essence de safran étant sans cesse répandue à travers les rues, et des oiseaux, des « lemnisques » et des friandises étaient lancés.

(4) Sacras coronas in cubiculis circum lectos posuit, item statuas suas citharoedico habitu, qua nota etiam nummum percussit.

Il plaça les couronnes sacrées dans ses chambres autour des lits, et de même des statues de lui (suas) en tenue de citharède, scène caractéristique avec laquelle il fit même frapper une monnaie.

(5) Ac post haec tantum afuit a remittendo laxandoque studio, ut conservandae vocis gratia neque milites umquam, nisi absens aut alio verba pronuntiante, appellaret neque quicquam serio jocove egerit, nisi astante phonasco, qui moneret « parceret arteriis ac sudarium ad os applicaret », multisque vel amicitiam suam obtulerit vel simultatem indixerit, prout quisque se magis parciusve laudasset.

Et après cela, il fut tellement loin de rejeter et de relâcher sa passion, que, pour préserver sa voix, ni il n’adressa une seule fois une harangue à ses soldats, sauf sans être physiquement présent ou <avec> une autre personne prononçant ses mots, ni il ne traita quelque affaire que ce soit, sérieusement ou en plaisantant, sauf <avec> un maître de déclamation <qui> se tenait debout à côté, pour l’avertir « d’épargner ses bronches et d’appliquer un mouchoir sur sa bouche », et qu’il offrit à beaucoup son amitié ou leur notifia son inimitié, dans la mesure où ils l’avaient beaucoup ou trop parcimonieusement loué.


Echos littéraires : Nero 20


Mots de liaisons


art passion politique religion théâtre romain

Valid XHTML 1.0!