Evandre - 1109 1131 Agamemnon découvre le carnage

           

1109 1131 Agamemnon découvre le carnage (Hécube, Euripide)

Format pdf : Texte au format PDF

barbarie et droit

Euripide, Exodos

Hécube v 1109-1131


Agamemnon découvre le carnage


ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Κραυγῆς ἀκούσας ἦλθον· οὐ γὰρ ἥσυχος

πέτρας ὀρείας παῖς λέλακ΄ ἀνὰ στρατόν 1110

Ἠχὼ διδοῦσα θόρυϐον· εἰ δὲ μὴ Φρυγῶν

πύργους πεσόντας ᾖσμεν Ἑλλήνων δορί,

φόϐον παρέσχεν οὐ μέσως ὅδε κτύπος.

ΠΟΛΥΜΗΣΤΩΡ

Ὦ φίλτατ΄ (ᾐσθόμην γάρ, Ἀγάμεμνον, σέθεν

φωνῆς ἀκούσας), εἰσορᾷς ἃ πάσχομεν; 1115

ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Ἔα·

Πολυμῆστορ ὦ δύστηνε, τίς σ΄ ἀπώλεσεν;

τίς ὄμμ΄ ἔθηκε τυφλὸν αἱμάξας κόρας,

παῖδάς τε τούσδ΄ ἔκτεινεν; Ἦ μέγαν χόλον

σοὶ καὶ τέκνοισιν εἶχεν, ὅστις ἦν, ἄρα.

ΠΟΛΥΜΗΣΤΩΡ

Ἑκάϐη με σὺν γυναιξὶν αἰχμαλωτίσιν 1120

ἀπώλεσ΄ - οὐκ ἀπώλεσ΄, ἀλλὰ μειζόνως.

ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Τί φῄς; Σὺ τοὔργον εἴργασαι τόδ΄, ὡς λέγει;

σὺ τόλμαν, Ἑκάϐη, τήνδ΄ ἔτλης ἀμήχανον;

ΠΟΛΥΜΗΣΤΩΡ

Ὤμοι, τί λέξεις; ἦ γὰρ ἐγγύς ἐστί που;

Σήμηνον, εἰπὲ ποῦ ΄σθ΄, ἵν΄ ἁρπάσας χεροῖν 1125

διασπάσωμαι καὶ καθαιμάξω χρόα.

ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Οὗτος, τί πάσχεις;

ΠΟΛΥΜΗΣΤΩΡ

Πρὸς θεῶν σε λίσσομαι,

μέθες μ΄ ἐφεῖναι τῇδε μαργῶσαν χέρα.

ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Ἴσχ΄· ἐκϐαλὼν δὲ καρδίας τὸ βάρϐαρον

λέγ΄, ὡς ἀκούσας σοῦ τε τῆσδέ τ΄ ἐν μέρει, 1130

κρίνω δικαίως ἀνθ΄ ὅτου πάσχεις τάδε.



Vocabulaire dans l’ordre du texte :

κραυγή, ῆς (ἡ) : le cri

ἥσυχος,ος,ον : calme, tranquille (οὐ...ἥσυχος : sans répit, sans trêve)

1110

ὄρειος,α,ον : montagnard, des montagnes

λάσκω + Α (pft λέλακα) : crier, pousser un cri

ἀνά +Α : dans toute l’étendue de

στρατός,οῦ (ὁ) : l’armée

Ἠχώ,οῦς (ἡ) : la nymphe Echo

θόρυϐος,ου (ὁ) : trouble, émoi

πύργος, ου (ὁ) : tour, rempart

οἶδα (1ère p pl impft ᾖσμεν) : savoir

Ἕλληνες, ων (οἱ) : les Grecs

δόρυ,ατος (τό) (D δορί) : la lance

φόϐος,ου (ὁ) : la crainte, l’effroi

παρέσχεν : l’aoriste marque ici l’irréel

παρ-έχω : procurer, fournir, offrir, susciter

μέσως : moyennement, médiocrement

κτύπος, ου (ὁ) : fracas, bruit retentissant

1115

φωνή,ῆς (ἡ) : la voix

ἔα : hé !

ἀπ-όλλυμι (3ème p sg aor ἀπώλεσεν) : faire périr, détruire, anéantir

αἱμάσσω : ensanglanter

adv : certes, assurément

μέγας, μεγάλη, μέγα : grand

χόλος,ου (ὁ) : la colère

ἄρα : adv. : donc, en effet

1120

μειζόνως : plus grandement, davantage encore

φημι : dire

τοὔργον = τὸ ἔργον

ἔργον,ου (τό) : activité, travail, oeuvre, ouvrage, affaire

τόλμα, ης (ἡ) : l’audace

ἔτλην (pas de présent) : avoir la force de, avoir le courage de, oser

-μήχανος,ος,ον : irrésistible ; sans remède ; extraordinaire, inimaginable

τί λέξεις ; expr. que veux-tu dire ?

ἐγγύς : adv : auprès, tout près

που : en quelque endroit ; probablement, peut-être, je suppose

1125

΄σθ΄= ἐστιν

ἁρπάζω : prendre violemment, s’emparer de

δια-σπάομαι , ῶμαι : mettre en pièces

καθ-αιμάσσω : couvrir de sang, ensanglanter

χρόος, χρόα, χρωτός, χροΐ/χρῷ (ὁ) : surface du corps, peau, chair

Οὗτος, τί πάσχεις; hé toi, qu’est-ce qui te prend ? (οὗτος est le démonstratif de la deuxième personne ; au théâtre, il permet de désigner l’interlocuteur)

λίσσομαι : supplier

μεθ-ίημι (μέθες : 2ème p sg imp aor) : laisser, permettre

ἐφ-ίημι (inf aor ἐφεῖναι) + D : jeter sur, lancer sur

μαργῶν, ῶσα adj M et F : enragée, plein de rage, furieux

ἴσχε : halte-là !

βάρϐαρον, ου (τό) : le Barbare, l’étranger ; ce qui est non grec, non civilisé, grossier, barbare

1130

ἐν μέρει : expr. tour à tour, chacun à son tour

κρίνω : distinguer, estimer, apprécier, juger

δικαίως : conformément au droit, avec justice, justement, équitablement

ἀντί +G : en échange de (ἀνθ΄ ὅτου = ἀντὶ οὕτινος)


Vocabulaire alphabétique :


αἱμάσσω : ensanglanter

-μήχανος,ος,ον : irrésistible ; sans remède ; extraordinaire, inimaginable

ἀνά +Α : dans toute l’étendue de

ἀντί +G : en échange de

ἀπ-όλλυμι (aor ἀπώλεσα) : faire périr, détruire, anéantir

ἄρα : adv. : donc, en effet

ἁρπάζω : prendre violemment, s’emparer de

βάρϐαρον, ου (τό) : le Barbare, l’étranger ; ce qui est non grec, non civilisé, grossier, barbare

δια-σπάομαι , ῶμαι : mettre en pièces

δικαίως : conformément au droit, avec justice, justement, équitablement

δόρυ,ατος (τό) (D δορί) : la lance

ἔα : hé ! (surprise et mécontentement)

ἐγγύς : adv : auprès, tout près

Ἕλληνες, ων (οἱ) : les Grecs

ἔργον,ου (τό) : activité, travail, oeuvre, ouvrage, affaire

ἔτλην (pas de présent) : avoir la force de, avoir le courage de, oser

ἐφ-ίημι (inf aor ἐφεῖναι) + D : jeter sur, lancer sur

adv : certes, assurément

ἥσυχος,ος,ον : calme, tranquille (οὐ...ἥσυχος : sans répit, sans trêve)

Ἠχώ,οῦς (ἡ) : la nymphe Echo

θόρυϐος,ου (ὁ) : trouble, émoi

ἴσχε : halte-là !

καθ-αιμάσσω : couvrir de sang, ensanglanter

κραυγή, ῆς (ἡ) : le cri

κρίνω : distinguer, estimer, apprécier, juger

κτύπος, ου (ὁ) : fracas, bruit retentissant

λάσκω + Α (pft λέλακα) : crier, pousser un cri

λέγω : expr. τί λέξεις ; que veux-tu dire ?

λίσσομαι : supplier

μαργῶν, ῶσα adj M et F : enragée, plein de rage, furieux

μέγας, μεγάλη, μέγα : grand

μεθ-ίημι (μέθες : 2ème p sg imp aor) : laisser, permettre

μειζόνως : plus grandement, davantage encore

μέρος, ους (τό) : ἐν μέρει : expr. tour à tour, chacun à son tour

μέσως : moyennement, médiocrement

οἶδα (1ère p pl impft ᾖσμεν) : savoir

ὄρειος,α,ον : montagnard, des montagnes

παρ-έχω : procurer, fournir, offrir, susciter

που : en quelque endroit ; probablement, peut-être, je suppose

πύργος, ου (ὁ) : tour, rempart

στρατός,οῦ (ὁ) : l’armée

τόλμα, ης (ἡ) : l’audace

φημι : dire

φόϐος,ου (ὁ) : la crainte, l’effroi

φωνή,ῆς (ἡ) : la voix

χόλος,ου (ὁ) : la colère

χρόος, χρόα, χρωτός, χροΐ/χρῷ (ὁ) : surface du corps, peau, chair



Vocabulaire classé par fréquence :

fréquence 1 :

ἀντί +G : en échange de

ἀπ-όλλυμι (aor ἀπώλεσα) : faire périr, détruire, anéantir

ἄρα : adv. : donc, en effet

βάρϐαρον, ου (τό) : le Barbare, l’étranger ; ce qui est non grec, non civilisé, grossier, barbare

δικαίως : conformément au droit, avec justice, justement, équitablement

ἔργον,ου (τό) : activité, travail, oeuvre, ouvrage, affaire

adv : certes, assurément

κρίνω : distinguer, estimer, apprécier, juger

λέγω : expr. τί λέξεις ; que veux-tu dire ?

μέγας, μεγάλη, μέγα : grand

μέρος, ους (τό) : ἐν μέρει : expr. tour à tour, chacun à son tour

οἶδα (1ère p pl impft ᾖσμεν) : savoir

παρ-έχω : procurer, fournir, offrir, susciter

φημι : dire

fréquence 2 :

δόρυ,ατος (τό) (D δορί) : la lance

ἐγγύς : adv : auprès, tout près

που : en quelque endroit ; probablement, peut-être, je suppose

στρατός,οῦ (ὁ) : l’armée

φόϐος,ου (ὁ) : la crainte, l’effroi

fréquence 3 :

ἀνά +Α : dans toute l’étendue de

ἁρπάζω : prendre violemment, s’emparer de

ἔα : hé ! (surprise et mécontentement)

μεθ-ίημι (μέθες : 2ème p sg imp aor) : laisser, permettre

τόλμα, ης (ἡ) : l’audace

fréquence 4 :

ἐφ-ίημι (inf aor ἐφεῖναι) + D : jeter sur, lancer sur

θόρυϐος,ου (ὁ) : trouble, émoi

πύργος, ου (ὁ) : tour, rempart

ne pas apprendre :

αἱμάσσω : ensanglanter

-μήχανος,ος,ον : irrésistible ; sans remède ; extraordinaire, inimaginable

δια-σπάομαι , ῶμαι : mettre en pièces

Ἕλληνες, ων (οἱ) : les Grecs

ἔτλην (pas de présent) : avoir la force de, avoir le courage de, oser

ἥσυχος,ος,ον : calme, tranquille (οὐ...ἥσυχος : sans répit, sans trêve)

Ἠχώ,οῦς (ἡ) : la nymphe Echo

ἴσχε : halte-là !

καθ-αιμάσσω : couvrir de sang, ensanglanter

κραυγή, ῆς (ἡ) : le cri

κτύπος, ου (ὁ) : fracas, bruit retentissant

λάσκω + Α (pft λέλακα) : crier, pousser un cri

λίσσομαι : supplier

μαργῶν, ῶσα adj M et F : enragée, plein de rage, furieux

μειζόνως : plus grandement, davantage encore

μέσως : moyennement, médiocrement

ὄρειος,α,ον : montagnard, des montagnes

φωνή,ῆς (ἡ) : la voix

χόλος,ου (ὁ) : la colère

χρόος, χρόα, χρωτός, χροΐ/χρῷ (ὁ) : surface du corps, peau, chair

Euripide, Exodos

Hécube v 1109-1131


Agamemnon découvre le carnage


ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Κραυγῆς ἀκούσας ἦλθον· οὐ γὰρ ἥσυχος

πέτρας ὀρείας παῖς λέλακ΄ ἀνὰ στρατόν 1110

Ἠχὼ διδοῦσα θόρυϐον· εἰ δὲ μὴ Φρυγῶν

πύργους πεσόντας ᾖσμεν Ἑλλήνων δορί,

φόϐον παρέσχεν οὐ μέσως ὅδε κτύπος.

Ayant entendu un cri, je suis venu : car sans trêve

la fille de la pierre montagnarde, Echo, crie (répercute le cri) dans toute l’étendue de l’armée 1110

en provoquant le trouble ; et si nous ne savions (ᾖσμεν) pas les remparts (πύργους) des Phrygiens

tombés sous la lance des Grecs,

il ne susciterait pas médiocrement l’effroi, ce fracas !

ΠΟΛΥΜΗΣΤΩΡ

Ὦ φίλτατ΄ (ᾐσθόμην γάρ, Ἀγάμεμνον, σέθεν

φωνῆς ἀκούσας), εἰσορᾷς ἃ πάσχομεν; 1115

Ô mon très cher ami, ( car je me rends compte <que c’est toi>, Agamemnon,

ayant entendu ta (σέθεν) voix), vois-tu bien ce que nous endurons ? 1115

ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Ἔα·

Πολυμῆστορ ὦ δύστηνε, τίς σ΄ ἀπώλεσεν;

τίς ὄμμ΄ ἔθηκε τυφλὸν αἱμάξας κόρας,

παῖδάς τε τούσδ΄ ἔκτεινεν; Ἦ μέγαν χόλον

σοὶ καὶ τέκνοισιν εἶχεν, ὅστις ἦν, ἄρα.

Hé ! infortuné Polymestor, qui a causé ta ruine ?

qui a rendu aveugle ton regard, en ensanglantant tes pupilles,

et a tué ces enfants que voici ? Oui, grande <est> la colère

<qu’> il avait contre toi et tes enfants, lui, quel qu’il fût, en effet !


ΠΟΛΥΜΗΣΤΩΡ

Ἑκάϐη με σὺν γυναιξὶν αἰχμαλωτίσιν 1120

ἀπώλεσ΄ - οὐκ ἀπώλεσ΄, ἀλλὰ μειζόνως.

<C’est> Hécube, avec ses femmes, les captives, <qui> a causé ma

ruine – pas causé ma ruine, mais pire encore ! -

ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Τί φῄς; Σὺ τοὔργον εἴργασαι τόδ΄, ὡς λέγει;

σὺ τόλμαν, Ἑκάϐη, τήνδ΄ ἔτλης ἀμήχανον;

Que dis-tu ? <c’est> toi <qui> as accompli cet ouvrage, comme il le dit ?

Toi, Hécube, cette audace extraordinaire, tu en as eu la force ?


ΠΟΛΥΜΗΣΤΩΡ

Ὤμοι, τί λέξεις; ἦ γὰρ ἐγγύς ἐστί που;

Σήμηνον, εἰπὲ ποῦ ΄σθ΄, ἵν΄ ἁρπάσας χεροῖν 1125

διασπάσωμαι καὶ καθαιμάξω χρόα.

Hélas ! que veux-tu dire ? est-ce que par hasard elle se trouve là, tout près, quelque part ?

Explique-le moi, dis-moi où elle est, afin que, l’ayant saisie, de mes propres mains

je la réduise en miettes et couvre son corps de sang !

ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Οὗτος, τί πάσχεις;

Eh ! toi ! qu’est-ce qui te prend ?


ΠΟΛΥΜΗΣΤΩΡ

Πρὸς θεῶν σε λίσσομαι,

μέθες μ΄ ἐφεῖναι τῇδε μαργῶσαν χέρα.

Au nom des dieux, je t’en prie,

laisse-moi jeter sur elle une main enragée !

ΑΓΑΜΕΜΝΩΝ

Ἴσχ΄· ἐκϐαλὼν δὲ καρδίας τὸ βάρϐαρον

λέγ΄, ὡς ἀκούσας σοῦ τε τῆσδέ τ΄ ἐν μέρει, 1130

κρίνω δικαίως ἀνθ΄ ὅτου πάσχεις τάδε.

Halte-là ! après avoir rejeté de ton coeur la barbarie,

parle, afin qu’ayant entendu tour à tour toi et elle,

je distingue conformément au droit en échange de quoi tu endures cela.




Comparaison de traductions :

v 1109-1111

Traduction Berguin Duclos, édition Garnier, Paris , 1966

Je viens attiré par ces cris ; car, déchaînée, la fille des rochers montagnards, Echo, vient de gémir par tout le camp, donnant l’alarme.

Traduction Debidour, édition de Fallois, Paris, 1999

Quels cris à mes oreilles ? J’accours. A pleine voix, les échos que font naître les escarpements rocheux retentissent à travers le camp et le mettent en tumulte.

v 1122-1123

Traduction Berguin Duclos, édition Garnier, Paris , 1966

Quoi ! C’est toi qui as fait cela, comme il le dit ? C’est toi, Hécube, qui as eu cet inconcevable courage ?

Traduction Debidour, édition de Fallois, Paris, 1999

Que dis-tu là ? (à Hécube) Un pareil outrage, c’est toi qui l’as fait, Hécube, comme il l’affirme ? Tu as osé ce coup d’éclat inimaginable ?

v 1125-1126

Traduction Berguin Duclos, édition Garnier, Paris , 1966

Guide-moi, dis-le moi, je veux la saisir entre mes bras, déchirer son corps, y faire ruisseler le sang !

Traduction Debidour, édition de Fallois, Paris, 1999

Indique-moi, dis-moi où, que je la saisisse de mes mains, que je la déchiquette dans une bouillie de sang !





Mots de liaisons


barbare crime femme justice roi

Valid XHTML 1.0!