Evandre - 21 44 Premier round

           

21 44 Premier round (Bucolique 07 : Mélibée, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

les dieux, la poésie, l'amour

Premier round :

Les dieux, la poésie, l’amour


                        Corydon

Nymphae, noster amor, Libethrides, aut mihi carmen,
quale meo Codro, concedite (proxima Phoebi
versibus ille facit), aut, si non possumus omnes,
hic arguta sacra pendebit fistula pinu.

                        Thyrsis

Pastores, hedera nascentem ornate poetam,                25
Arcades, invidia rumpantur ut ilia Codro;
aut, si ultra placitum laudarit, baccare frontem
cingite, ne vati noceat mala lingua futuro.

                        Corydon

Saetosi caput hoc apri tibi, Delia, parvus
et ramosa Micon vivacis cornua cervi.                30
Si proprium hoc fuerit, levi de marmore tota
puniceo stabis suras evincta coturno.

                        Thyrsis

Sinum lactis et haec te liba, Priape, quotannis
exspectare sat est: custos es pauperis horti.
Nunc te marmoreum pro tempore fecimus; at tu,                35
si fetura gregem suppleverit, aureus esto.

                        Corydon

Nerine Galatea, thymo mihi dulcior Hyblae,
candidior cycnis, hedera formosior alba,
cum primum pasti repetent praesaepia tauri,
si qua tui Corydonis habet te cura, venito.                40

                        Thyrsis

Immo ego Sardoniis videar tibi amarior herbis,
horridior rusco, projecta vilior alga,
si mihi non haec lux toto jam longior anno est.
Ite domum pasti, si quis pudor, ite, juvenci.


Vocabulaire dans l’ordre du texte :

nympha, ae, f. : nymphe

noster, tra, trum : adj. notre, nos pronom : le nôtre, les nôtres

amor, oris, m. : amour

Libethris, idis adj. : du Libéthros (source de Thessalie consacrée aux Muses)

aut, conj. : ou, ou bien

carmen, minis, n. : poème, incantation

qualis, e : tel que

Codrus,i, m : Codrus (personnage réel, cité dans la Buc.05, poète)

concedo, is, ere, cessi, cessum : 1. intr. s'en aller, se retirer 2. tr. abandonner, concéder, accorder, admettre ; renoncer à, pardonner

proximus, a, um + G ou D : proche de

Phoebus, i, m. : Phébus (nom grec d'Apollon, insistant sur son éclat)

si, conj. : si

non, neg. : ne...pas

omnis, e : tout

argutus, a, um : expressif, harmonieux, aigu, vif, ingénieux

pendeo, es, ere, pependi, - : être suspendu (on renonçait à une profession en suspendant à un arbre consacré son instrument de travail)

fistula, ae, f. : tuyau, flûte

pinus,us, f : le pin (arbre consacré au dieu Pan, inventeur de la flûte du même nom)

25

pastor, oris, m. : berger

hedera, ae, f : le lierre (attribut fréquent de Dionysos)

nascor, eris, i, natus sum : 1. naître 2. prendre son origine, provenir

orno, as, are : équiper ; orner, parer, honorer

poeta, ae, m. : poète (nascentem poetam : Thyrsis se désigne lui-même)

invidia, ae, f. : jalousie, envie, haine

rumpo, rupi, ruptum, ere : briser, faire éclater, enfoncer ; enfreindre

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, afin que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que

ilia, ium n pl : flancs, ventre, reins

ultra, adv. : au-delà, plus loin ; prép. + acc. : plus loin que, plus que, au-delà de

placeo, es, ere, cui, citum : 1.plaire, être agréable (placitus, a, um : qui plaît, agréable) 2. paraître bon, agréer

laudo, as, are, avi, atum (laudarit = laudaverit) : louer (sujet : Codrus ; complément s e : poetam) ; louer de façon excessive attire le malheur.

baccare, baccaris, n : baccar (plante parfumée qui préserverait des enchantements)

frons, frontis, f. :le front

cingo, is, ere, cinxi, cinctum : ceindre, entourer

ne, conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement), pour que ne pas, de ne pas (verbes de volonté)

vates, is, m. : le devin, le poète, le prophète

noceo, es, ere, ui : nuire

malus, a, um : mauvais. comp. pejor, sup. : pessimus (-umus)

lingua, ae, f. : langue

futurus, a, um, part. fut. de sum : devant être, futur

saetosus,a,um : couvert de poils, velu

caput, itis, n. :1. la tête 2. l'extrémité 3. la personne 4. la vie, l'existence 5. la capitale

aper, apri, m. : sanglier

Delia,ae,f : de Délos, délien ; la Délienne = Diane (sœur d’Apollon, déesse de la chasse)

pareo, es, ere, ui, itum : paraître, apparaître, se montrer; obéir

parvus, a, um : petit, jeune, humble

30

ramosus,a,um : branchu, ramifié

Micon, onis,m : Micon (jeune berger) ; les v 29-30 ne comportent pas de verbe : il s’agit d’une dédicace, que signerait pour ainsi dire Micon ; on peut aussi sous-entendre dat .

vivax, acis, adj. :qui vit longtemps

cornu, us, n. : corne, aile d'une ligne de bataille.

cervus, i, m. : cerf (animal d’une proverbiale longévité)

hoc, v31, représente la dédicace qui précède, généralisée

proprius, a, um : propre, particulier, personnel, spécifique ; permanent ; commun ; durable, garanti ; convenable, favorable (Dictionnaire H Goelzer)

levis, is, e : léger (e bref) ; lisse (e long)

de, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de (complément de matière)

marmor, oris, n. : marbre

totus, a, um : tout entier

puniceus, a, um : rouge, pourpre, pourpré

sto, as, are, steti, statum : se tenir debout

sura, ae, f : le mollet, la jambe (acc de relation)

evincio,is,ire,vinxi, vinctum : ceindre, lier, lacer

cot(h)urnus,i,m : cothurne ; 1) chaussure montante des chasseurs, bottine haut lacée ; 2) chaussure surélevée des acteurs tragiques

sinum,i,n (i long) : la jatte, le vase (grand)

sinus, us, m. (i bref) : le sein, la courbure, le golfe, l'anse ;

libum,i n : gâteau

Priapus, i, m. : Priape

quotannis, inv. : chaque année

exspecto, as, are, aui, atum : attendre, espérer, souhaiter vivement

sat, adv. : assez, suffisamment ; sat est + prop inf : il est suffisant que ...

custos, odis, m. : gardien

pauper, eris : pauvre

hortus, i, m. : jardin

35

nunc, adv. : maintenant, pour l’instant

marmoreus, a, um : de marbre, en marbre

pro, prép. : + abl. : devant, pour, à la place de, en considération de ; conformément à

tempus, oris, n. : 1. le moment, l'instant, le temps 2. l'occasion 3. la circonstance, la situation

at, conj. : mais

fetura, ae, f : la reproduction, les petits (d’un animal)

suppleo, es, ere, plevi, pletum : combler les vides de, compléter, ajouter, remplacer

aureus, a, um : d'or

esto, impératif futur de esse : sois!

Nerine, es, f : Néréide (mot calqué sur le grec)

Galatea,ae,f : Galatée, nymphe marine fille de Nérée, qui fut passionnément aimée de Polyphème

thymum,i,n : le thym

dulcis, e : doux

Hybla, ae, f. : Hybla (mont de Sicile réputé pour son miel)

candidus, a, um : blanc

cycnus, i, m. : cygne

formosus, a, um : beau

albus, a, um : blanc, pâle

primum, adv. : d'abord, pour la première fois ; cum primum + indicatif : dès que

pasco, is, ere, pavi, pastum : faire paître, nourrir ; participe passé : pastus,a,um : repu

repeto, is, ere, ivi/ii, titum : chercher de nouveau, chercher à récupérer

praesaepe, is, n. : enclos, étable, écurie, salle à manger

taurus, i, m. : taureau

40

tuus, a, um : ton

cura, ae, f. : soin, souci

curo, as, are : se charger de, prendre soin de (curatus, a, um : bien soigné)

immo, inv. : ou plutôt ; ou, bien plus ; pas du tout, non, au contraire 

Sardonius,a,um : de Sardaigne, Sarde

amarus, a, um : pénible, amer

herba, ae, f. : herbe

horridus, a, um : hérissé, épineux, rugueux, inculte, terrible

ruscus,i,f : fragon épineux, petit houx

pro(j)icio, is, ere, jeci, jectum : jeter en avant, expulser ; projeter; rejeter, abandonner

vilis, e : de peu de prix, vil

alga, ae, f : algue

lux, lucis, f. : lumière, jour

jam, adv. : désormais, déjà, à l'instant

longus, a, um : long

annus, i, m. : année

eo, is, ire, ivi, itum : aller

domus, us, f. : la maison

pudor, oris, m. : réserve, sentiment de pudeur, sentiment de l’honneur, honte (si quis pudor <est vobis> s e )


Vocabulaire alphabétique :

albus, a, um : blanc, pâle

alga, ae, f : algue

amarus, a, um : pénible, amer

amor, oris, m. : amour

annus, i, m. : année

aper, apri, m. : sanglier

argutus, a, um : expressif, harmonieux, aigu, vif, ingénieux

at, conj. : mais

aureus, a, um : d'or

aut, conj. : ou, ou bien

baccare, baccaris, n : baccar (plante parfumée qui préserverait des enchantements)

candidus, a, um : blanc

caput, itis, n. :1. la tête 2. l'extrémité 3. la personne 4. la vie, l'existence 5. la capitale

carmen, minis, n. : poème, incantation

cervus, i, m. : cerf (animal d’une proverbiale longévité)

cingo, is, ere, cinxi, cinctum : ceindre, entourer

Codrus,i, m : Codrus (personnage réel, cité dans la Buc.05, poète)

concedo, is, ere, cessi, cessum : 1. intr. s'en aller, se retirer 2. tr. abandonner, concéder, accorder, admettre ; renoncer à, pardonner

cornu, us, n. : corne, aile d'une ligne de bataille.

cot(h)urnus,i,m : cothurne ; 1) chaussure montante des chasseurs, bottine haut lacée ; 2) chaussure surélevée des acteurs tragiques

cura, ae, f. : soin, souci

curo, as, are : se charger de, prendre soin de (curatus, a, um : bien soigné)

custos, odis, m. : gardien

cycnus, i, m. : cygne

de, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de (complément de matière)

Delia,ae,f : de Délos, délien ; la Délienne = Diane (sœur d’Apollon, déesse de la chasse)

domus, us, f. : la maison

dulcis, e : doux

eo, is, ire, ivi, itum : aller

evincio,is,ire,vinxi, vinctum : ceindre, lier, lacer

exspecto, as, are, aui, atum : attendre, espérer, souhaiter vivement

fetura, ae, f : la reproduction, les petits (d’un animal)

fistula, ae, f. : tuyau, flûte

formosus, a, um : beau

frons, frontis, f. :le front

futurus, a, um, part. fut. de sum : devant être, futur

Galatea,ae,f : Galatée, nymphe marine fille de Nérée, qui fut passionnément aimée de Polyphème

hedera, ae, f : le lierre (attribut fréquent de Dionysos)

herba, ae, f. : herbe

horridus, a, um : hérissé, épineux, rugueux, inculte, terrible

hortus, i, m. : jardin

Hybla, ae, f. : Hybla (mont de Sicile réputé pour son miel)

ilia, ium n pl : flancs, ventre, reins

immo, inv. : ou plutôt ; ou, bien plus ; pas du tout, non, au contraire 

invidia, ae, f. : jalousie, envie, haine

jam, adv. : désormais, déjà, à l'instant

laudo, as, are, avi, atum : louer

levis, is, e : léger (e bref) ; lisse (e long)

Libethris, idis adj. : du Libéthros (source de Thessalie consacrée aux Muses)

libum,i n : gâteau

lingua, ae, f. : langue

longus, a, um : long

lux, lucis, f. : lumière, jour

malus, a, um : mauvais. comp. pejor, sup. : pessimus (-umus)

marmor, oris, n. : marbre

marmoreus, a, um : de marbre, en marbre

Micon, onis,m : Micon (jeune berger

nascor, eris, i, natus sum : 1. naître 2. prendre son origine, provenir

ne, conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement), pour que ne pas, de ne pas (verbes de volonté)

Nerine, es, f : Néréide (mot calqué sur le grec)

noceo, es, ere, ui : nuire

non, neg. : ne...pas

noster, tra, trum : adj. notre, nos pronom : le nôtre, les nôtres

nunc, adv. : maintenant

nympha, ae, f. : nymphe

omnis, e : tout

orno, as, are : équiper ; orner, parer, honorer

pareo, es, ere, ui, itum : paraître, apparaître, se montrer; obéir

parvus, a, um : petit, jeune, humble

pasco, is, ere, pavi, pastum : faire paître, nourrir ; participe passé : pastus,a,um : repu

pastor, oris, m. : berger

pauper, eris : pauvre

pendeo, es, ere, pependi, - : être suspendu (on renonçait à une profession en suspendant à un arbre consacré son instrument de travail)

Phoebus, i, m. : Phébus (nom grec d'Apollon, insistant sur son éclat)

pinus,us, f : le pin (arbre consacré au dieu Pan, inventeur de la flûte du même nom)

placeo, es, ere, cui, citum : 1.plaire, être agréable (placitus, a, um : qui plaît, agréable) 2. paraître bon, agréer

poeta, ae, m. : poète

praesaepe, is, n. : enclos, étable, écurie, salle à manger

Priapus, i, m. : Priape

primum, adv. : d'abord, pour la première fois ; cum primum + indicatif : dès que

pro(j)icio, is, ere, jeci, jectum : jeter en avant, expulser ; projeter; rejeter, abandonner

pro, prép. : + abl. : devant, pour, à la place de, en considération de ; conformément à

proprius, a, um : propre, particulier, personnel, spécifique ; permanent ; commun ; durable, garanti ; convenable, favorable (Dictionnaire H Goelzer)

proximus, a, um + G ou D : proche de

pudor, oris, m. : réserve, sentiment de pudeur, sentiment de l’honneur, honte

puniceus, a, um : rouge, pourpre, pourpré

qualis, e : tel que

quotannis, inv. : chaque année

ramosus,a,um : branchu, ramifié

repeto, is, ere, ivi/ii, titum : chercher de nouveau, chercher à récupérer

rumpo, rupi, ruptum, ere : briser, faire éclater, enfoncer ; enfreindre

ruscus,i,f : fragon épineux, petit houx

saetosus,a,um : couvert de poils, velu

Sardonius,a,um : de Sardaigne, Sarde

sat, adv. : assez, suffisamment ; sat est + prop inf : il est suffisant que ...

si, conj. : si

sinum,i,n (i long) : la jatte, le vase (grand)

sinus, us, m. (i bref) : le sein, la courbure, le golfe, l'anse ;

sto, as, are, steti, statum : se tenir debout

suppleo, es, ere, plevi, pletum : combler les vides de, compléter, ajouter, remplacer

sura, ae, f : le mollet, la jambe

taurus, i, m. : taureau

tempus, oris, n. : 1. le moment, l'instant, le temps 2. l'occasion 3. la circonstance, la situation

thymum,i,n : le thym

totus, a, um : tout entier

tuus, a, um : ton

ultra, adv. : au-delà, plus loin ; prép. + acc. : plus loin que, plus que, au-delà de

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, afin que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que

vates, is, m. : le devin, le poète, le prophète

vilis, e : de peu de prix, vil

vivax, acis, adj. :qui vit longtemps


Vocabulaire par ordre de fréquence :

Fréquence 1 :

amor, oris, m. : amour

annus, i, m. : année

at, conj. : mais

aut, conj. : ou, ou bien

caput, itis, n. :1. la tête 2. l'extrémité 3. la personne 4. la vie, l'existence 5. la capitale

carmen, minis, n. : poème, incantation

cura, ae, f. : soin, souci

de, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de (complément de matière)

domus, us, f. : la maison

eo, is, ire, ivi, itum : aller

jam, adv. : désormais, déjà, à l'instant

levis, is, e : léger (e bref) ; lisse (e long)

longus, a, um : long

malus, a, um : mauvais. comp. pejor, sup. : pessimus (-umus)

nascor, eris, i, natus sum : 1. naître 2. prendre son origine, provenir

ne, conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement), pour que ne pas, de ne pas (verbes de volonté)

non, neg. : ne...pas

noster, tra, trum : adj. notre, nos pronom : le nôtre, les nôtres

nunc, adv. : maintenant

omnis, e : tout

parvus, a, um : petit, jeune, humble

placeo, es, ere, cui, citum : 1.plaire, être agréable (placitus, a, um : qui plaît, agréable) 2. paraître bon, agréer

primum, adv. : d'abord, pour la première fois ; cum primum + indicatif : dès que

pro, prép. : + abl. : devant, pour, à la place de, en considération de ; conformément à

qualis, e : tel que

sat, adv. : assez, suffisamment ; sat est + prop inf : il est suffisant que ...

si, conj. : si

sto, as, are, steti, statum : se tenir debout

tempus, oris, n. : 1. le moment, l'instant, le temps 2. l'occasion 3. la circonstance, la situation

totus, a, um : tout entier

tuus, a, um : ton

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, afin que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que

Fréquence 2 :

concedo, is, ere, cessi, cessum : 1. intr. s'en aller, se retirer 2. tr. abandonner, concéder, accorder, admettre ; renoncer à, pardonner

cornu, us, n. : corne, aile d'une ligne de bataille.

curo, as, are : se charger de, prendre soin de (curatus, a, um : bien soigné)

custos, odis, m. : gardien

dulcis, e : doux

frons, frontis, f. :le front

hedera, ae, f : le lierre (attribut fréquent de Dionysos)

herba, ae, f. : herbe

invidia, ae, f. : jalousie, envie, haine

laudo, as, are, avi, atum : louer

lux, lucis, f. : lumière, jour

noceo, es, ere, ui : nuire

pudor, oris, m. : réserve, sentiment de pudeur, sentiment de l’honneur, honte

repeto, is, ere, ivi/ii, titum : chercher de nouveau, chercher à récupérer

ultra, adv. : au-delà, plus loin ; prép. + acc. : plus loin que, plus que, au-delà de

Fréquence 3 :

aureus, a, um : d'or

candidus, a, um : blanc

exspecto, as, are, aui, atum : attendre, espérer, souhaiter vivement

formosus, a, um : beau

futurus, a, um, part. fut. de sum : devant être, futur

immo, inv. : ou plutôt ; ou, bien plus ; pas du tout, non, au contraire 

lingua, ae, f. : langue

pareo, es, ere, ui, itum : paraître, apparaître, se montrer; obéir

pendeo, es, ere, pependi, - : être suspendu (on renonçait à une profession en suspendant à un arbre consacré son instrument de travail)

proprius, a, um : propre, particulier, personnel, spécifique ; permanent ; commun ; durable, garanti ; convenable, favorable (Dictionnaire H Goelzer)

rumpo, rupi, ruptum, ere : briser, faire éclater, enfoncer ; enfreindre

taurus, i, m. : taureau

vates, is, m. : le devin, le poète, le prophète

Fréquence 4 :

albus, a, um : blanc, pâle

cervus, i, m. : cerf (animal d’une proverbiale longévité)

cingo, is, ere, cinxi, cinctum : ceindre, entourer

horridus, a, um : hérissé, épineux, rugueux, inculte, terrible

nympha, ae, f. : nymphe

orno, as, are : équiper ; orner, parer, honorer

pasco, is, ere, pavi, pastum : faire paître, nourrir ; participe passé : pastus,a,um : repu

pauper, eris : pauvre

poeta, ae, m. : poète

pro(j)icio, is, ere, jeci, jectum : jeter en avant, expulser ; projeter; rejeter, abandonner

vilis, e : de peu de prix, vil

Ne pas apprendre :

alga, ae, f : algue

amarus, a, um : pénible, amer

aper, apri, m. : sanglier

argutus, a, um : expressif, harmonieux, aigu, vif, ingénieux

baccare, baccaris, n : baccar (plante parfumée qui préserverait des enchantements)

Codrus,i, m : Codrus (personnage réel, cité dans la Buc.05, poète)

cot(h)urnus,i,m : cothurne ; 1) chaussure montante des chasseurs, bottine haut lacée ; 2) chaussure surélevée des acteurs tragiques

cycnus, i, m. : cygne

Delia,ae,f : de Délos, délien ; la Délienne = Diane (sœur d’Apollon, déesse de la chasse)

evincio,is,ire,vinxi, vinctum : ceindre, lier, lacer

fetura, ae, f : la reproduction, les petits (d’un animal)

fistula, ae, f. : tuyau, flûte

Galatea,ae,f : Galatée, nymphe marine fille de Nérée, qui fut passionnément aimée de Polyphème

hortus, i, m. : jardin

Hybla, ae, f. : Hybla (mont de Sicile réputé pour son miel)

ilia, ium n pl : flancs, ventre, reins

Libethris, idis adj. : du Libéthros (source de Thessalie consacrée aux Muses)

libum,i n : gâteau

marmor, oris, n. : marbre

marmoreus, a, um : de marbre, en marbre

Micon, onis,m : Micon (jeune berger

Nerine, es, f : Néréide (mot calqué sur le grec)

pastor, oris, m. : berger

Phoebus, i, m. : Phébus (nom grec d'Apollon, insistant sur son éclat)

pinus,us, f : le pin (arbre consacré au dieu Pan, inventeur de la flûte du même nom)

praesaepe, is, n. : enclos, étable, écurie, salle à manger

Priapus, i, m. : Priape

proximus, a, um + G ou D : proche de

puniceus, a, um : rouge, pourpre, pourpré

quotannis, inv. : chaque année

ramosus,a,um : branchu, ramifié

ruscus,i,f : fragon épineux, petit houx

saetosus,a,um : couvert de poils, velu

Sardonius,a,um : de Sardaigne, Sarde

sinum,i,n (i long) : la jatte, le vase (grand)

suppleo, es, ere, plevi, pletum : combler les vides de, compléter, ajouter, remplacer

sura, ae, f : le mollet, la jambe

thymum,i,n : le thym

vivax, acis, adj. :qui vit longtemps



Traduction au plus près du texte :

Premier round :

Les dieux, la poésie, l’amour


                        Corydon

Nymphae, noster amor, Libethrides, aut mihi carmen,
quale meo Codro, concedite (proxima Phoebi
versibus ille facit), aut, si non possumus omnes,
hic arguta sacra pendebit fistula pinu.

Nymphes du Libéthros, <objets de > notre amour, ou bien accordez (concedite) moi un chant

Tel que <celui accordé > à mon cher Codrus, (il en fait –facit- de très proches de ceux de Phébus

Avec ses vers, lui), ou bien, si nous ne pouvons pas tous < les faire tels>,

Ici, sous le pin consacré, sera suspendue <notre> flûte harmonieuse.

                        Thyrsis

Pastores, hedera nascentem ornate poetam,                25
Arcades, invidia rumpantur ut ilia Codro;
aut, si ultra placitum laudarit, baccare frontem
cingite, ne vati noceat mala lingua futuro.

Bergers, honorez du lierre un poète naissant, 25

<vous les> Arcadiens, afin que, pour Codrus, ses reins soient brisés par la jalousie ;

Ou bien, s’il (= Codrus) a loué <le poète> au-delà de ce qui plairait, ceignez (cingite) son front (celui du poète, de Thyrsis) de baccar,

Pour qu’une méchante langue ne nuise pas à un futur poète inspiré.

                        Corydon

Saetosi caput hoc apri tibi, Delia, parvus
et ramosa Micon vivacis cornua cervi.                30
Si proprium hoc fuerit, levi de marmore tota
puniceo stabis suras evincta coturno.

« A toi, Délienne, cette tête d’un sanglier velu,

Et les bois ramifiés d’un cerf qui vit longtemps » (le jeune –parvus- Micon). 30

Si cela (=ce don de chasseur) m’est transférable (proprium) , en marbre lisse, tout entière,

Tu te dresseras, lacée quant à tes mollets d’une bottine pourpre (= avec des bottines pourpres lacées à tes mollets)

                        Thyrsis

Sinum lactis et haec te liba, Priape, quotannis
exspectare sat est: custos es pauperis horti.
Nunc te marmoreum pro tempore fecimus; at tu,                35
si fetura gregem suppleverit, aureus esto.

Une jatte de lait et ces gâteaux, Priape, <voilà ce qu’> il est suffisant -sat est- que chaque année

Tu (te) attendes : tu <n’>es que le gardien de mon pauvre jardin.

Pour l’instant, nous t’avons fait en marbre, en considération des circonstances ; mais toi,

Si la reproduction comble les vides du troupeau, sois à l’avenir -esto- en or.

                        Corydon

Nerine Galatea, thymo mihi dulcior Hyblae,
candidior cycnis, hedera formosior alba,
cum primum pasti repetent praesaepia tauri,
si qua tui Corydonis habet te cura, venito.                40

Néréide Galatée, plus douce pour moi que le thym de l’Hybla,

Plus blanche que les cygnes, plus belle que le lierre pâle,

Dès que, repus, mes taureaux regagneront les enclos,

Si quelque souci de ton cher Corydon te possède, viens. 40

                        Thyrsis

Immo ego Sardoniis videar tibi amarior herbis,
horridior rusco, projecta vilior alga,
si mihi non haec lux toto jam longior anno est.
Ite domum pasti, si quis pudor, ite, juvenci.

Ou plutôt, que moi je te semble plus amer que les herbes sardes,

Plus épineux que le petit houx, plus vil que l’algue rejetée <par la mer>,

Si ce jour pour moi n’est pas plus long qu’une année entière.

Rentrez à la maison <bien> repus, si vous avez quelque pudeur, <mes> taurillons, rentrez !


Comparaison de traductions :

v 27 28

Traduction de la collection Nisard (Paris 1850) :

ou s'il me loue à m'en dégoûter, ceignez ma tête de baccar, de peur que sa langue envieuse ne porte malheur au poète futur.


« Traduction » de Paul Valéry (Paris, 1944) :

Ou si, contre son coeur, il me louait, ceignez

Ma tête de bassar, pour conjurer sa langue.


v 29 32

Traduction de la collection Nisard (Paris 1850) :

Diane, le petit Micon vous offre cette tête velue d'un sanglier, [30] et la vivante ramure d'un cerf : si ma chasse est toujours aussi heureuse, votre image, du marbre le plus poli, s'élèvera par mes mains, chaussant le cothurne de pourpre.

« Traduction » de Paul Valéry (Paris, 1944) :

D’un sanglier soyeux cette hure est pour toi,

Don de Micon, Délie, avec ce bois de cerf ;

Mais moi, mon don serait de te dresser en marbre

Toute, et les pieds lacés de cothurnes de pourpre.





Mots de liaisons


Arcadie Artémis Diane Hécate berger musique poète statue

Valid XHTML 1.0!