Evandre - 081 095 Alphésibée (2)

           

081 095 Alphésibée (2) (Bucolique 08 Pharmakeutria, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

Envoûtement

Virgile

Bucolique VIII v 81 95

Alphésibée (2)

Envoûtement

Limus ut hic durescit, et haec ut cera liquescit 
uno eodemque igni, sic nostro Daphnis amore !
Sparge molam, et fragiles incende bitumine laurus.
Daphnis me malus urit; ego hanc in Daphnide laurum.


Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim. 85


Talis amor Daphnim, qualis cum fessa juvencum
per nemora atque altos quaerendo bucula lucos,
propter aquae rivum, viridi procumbit in ulva,
perdita, nec serae meminit decedere nocti,
talis amor teneat, nec sit mihi cura mederi. 90
    

Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim.


Has olim exuvias mihi perfidus ille reliquit,
pignora cara sui; quae nunc ego limine in ipso,
terra, tibi mando: debent haec pignora Daphnim.


Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim. 95

Vocabulaire dans l’ordre du texte :

limus, i, m. : limon, boue, glaise (matière dont est faite l’une des effigies du vers 75, ou bien représentant la dureté, de l’effigies ?)

ut ... sic... : de même que ... de même...

duresco,is,ere, durui : devenir dur, durcir

cera, ae, f. : cire (matière dont est faite l’autre des effigies du vers 75, ou bien représentant la tendresse de l’effigies ?)

liquesco,is,ere, licui : devenir fluide, s’amollir, fondre

unus, a, um : un seul, un

idem, eadem, idem : le (la) même (scansion : eo/dem compte ici pour 2 syllabes : synizèse)

ignis, is, m. : feu

mola, ae, f : farine (farine sacrée de blé torréfié, mêlée à du sel, qu’on répandait sur la tête des victimes)

fragilis, e : 1 fragile ; 2 craquant, crépitant (signe de bon augure)

incendo, is, ere, cendi, censum : allumer, embraser, brûler

bitumen,inis,n : bitume, goudron

laurus, i, et laurus, us f. : laurier (représente Daphnis, dont le nom a pour racine grecque δάφνη, le laurier)

uro, is, ere, ussi, ustum : brûler

in Daphnide : l’ablatif donne à in le sens de : dans le cas de, en ce qui concerne, à propos de


85

talis, e : tel ; ... qualis : tel.. que

qualis, e : tel que (qualis cum = qualis <est amor> cum ...)

fessus, a, um : fatigué

juvencus, i, m. : le jeune taureau

altus, a, um : haut, profond, grand (métaph.)

quaero, is, ere, siui, situm : chercher, rechercher, demander

bucula, ae, f : la génisse

lucus, i, m. : bois sacré

propter, prép + acc. : 1) près de, le long de ; 2) à cause de

rivus, i, m. : ruisseau, canal ; le cours, le flot

viridis, e : vert

procumbo, is, ere, cubui, cubitum : se pencher, tomber à terre, s'allonger

ulva, ae, f. : l'ulve (herbe des marais)

perditus, a, um : 1 perdu, malheureux, désespéré ; 2 excessif, dépravé

serus, a, um : 1) tardif ; 2) qui dure depuis un certain temps : déjà bien avancé

memini, isse, impér. memento : se souvenir

decedo, is, ere, cessi, cessum + datif : partir, se retirer devant, céder la place à

90

teneo, es, ere, tenui, tentum : 1. tenir, diriger, atteindre 2. tenir, occuper, posséder 3. tenir, garder 4. maintenir, soutenir, retenir 5. lier 6. retenir, retarder, empêcher

cura, ae, f. : soin, souci (cura est mihi ... : je me soucie de)

medeor, ris, eri : soigner, traiter (s e : eum)

olim, adv. : autrefois

exuviae, arum : tout ce qui a été ôté du corps : vêtements, habits, armes, dépouilles

perfidus, a, um : perfide, sans foi

relinquo, is, ere, reliqui, relictum : laisser, abandonner

pignus, oris, n. : le gage

carus, a, um : cher

se, sui, sibi, se : lui-même, soi

nunc, adv. : maintenant

limen, inis, n. : seuil, entrée

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

mando, as, are : confier

debeo, es, ere, ui, itum : devoir, être débiteur de, d’où, ici, garantir


Vocabulaire alphabétique :

altus, a, um : haut, profond, grand (métaph.)

bitumen,inis,n : bitume, goudron

bucula, ae, f : la génisse

carus, a, um : cher

cera, ae, f. : cire (matière dont est faite l’autre des effigies du vers 75, ou bien représentant la tendresse de l’effigies ?)

cura, ae, f. : soin, souci (cura est mihi ... : je me soucie de)

debeo, es, ere, ui, itum : devoir, être débiteur de, d’où, ici, garantir

decedo, is, ere, cessi, cessum + datif : partir, se retirer devant, céder la place à

duresco,is,ere, durui : devenir dur, durcir

exuviae, arum : tout ce qui a été ôté du corps : vêtements, habits, armes, dépouilles

fessus, a, um : fatigué

fragilis, e : 1 fragile ; 2 craquant, crépitant (signe de bon augure)

idem, eadem, idem : le (la) même (scansion : eo/dem compte ici pour 2 syllabes : synizèse)

ignis, is, m. : feu

in Daphnide : l’ablatif donne à in le sens de : dans le cas de, en ce qui concerne, à propos de


incendo, is, ere, cendi, censum : allumer, embraser, brûler

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

juvencus, i, m. : le jeune taureau

laurus, i, et laurus, us f. : laurier (représente Daphnis, dont le nom a pour racine grecque δάφνη, le laurier)

limen, inis, n. : seuil, entrée

limus, i, m. : limon, boue, glaise (matière dont est faite l’une des effigies du vers 75, ou bien représentant la dureté, de l’effigies ?)

liquesco,is,ere, licui : devenir fluide, s’amollir, fondre

lucus, i, m. : bois sacré

mando, as, are : confier

medeor, ris, eri : soigner, traiter (s e : eum)

memini, isse, impér. memento : se souvenir

mola, ae, f : farine (farine sacrée de blé torréfié, mêlée à du sel, qu’on répandait sur la tête des victimes)

nunc, adv. : maintenant

olim, adv. : autrefois

perditus, a, um : 1 perdu, malheureux, désespéré ; 2 excessif, dépravé

perfidus, a, um : perfide, sans foi

pignus, oris, n. : le gage

procumbo, is, ere, cubui, cubitum : se pencher, tomber à terre, s'allonger

propter, prép + acc. : 1) près de, le long de ; 2) à cause de

quaero, is, ere, sivi, situm : chercher, rechercher, demander

qualis, e : tel que (qualis cum = qualis <est amor> cum ...)

relinquo, is, ere, reliqui, relictum : laisser, abandonner

rivus, i, m. : ruisseau, canal ; le cours, le flot

se, sui, sibi, se : lui-même, soi

serus, a, um : 1) tardif ; 2) qui dure depuis un certain temps : déjà bien avancé

talis, e : tel ; ... qualis : tel.. que

teneo, es, ere, ui, tentum : 1. tenir, diriger, atteindre 2. tenir, occuper, posséder 3. tenir, garder 4. maintenir, soutenir, retenir 5. lier 6. retenir, retarder, empêcher

ulva, ae, f. : l'ulve (herbe des marais)

unus, a, um : un seul, un

uro, is, ere, ussi, ustum : brûler

ut ... sic ... : de même que ... de même...

viridis, e : vert


Vocabulaire par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

altus, a, um : haut, profond, grand (métaph.)

cura, ae, f. : soin, souci (cura est mihi ... : je me soucie de)

debeo, es, ere, ui, itum : devoir, être débiteur de, d’où, ici, garantir

idem, eadem, idem : le (la) même (scansion : eo/dem compte ici pour 2 syllabes : synizèse)

ignis, is, m. : feu

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

nunc, adv. : maintenant

propter, prép + acc. : 1) près de, le long de ; 2) à cause de

quaero, is, ere, sivi, situm : chercher, rechercher, demander

qualis, e : tel que (qualis cum = qualis <est amor> cum ...)

relinquo, is, ere, reliqui, relictum : laisser, abandonner

se, sui, sibi, se : lui-même, soi

talis, e : tel ; ... qualis : tel.. que

teneo, es, ere, tenui, tentum : 1. tenir, diriger, atteindre 2. tenir, occuper, posséder 3. tenir, garder 4. maintenir, soutenir, retenir 5. lier 6. retenir, retarder, empêcher

unus, a, um : un seul, un

ut ... sic ... : de même que ... de même...

fréquence 2 :

carus, a, um : cher

lucus, i, m. : bois sacré

memini, isse, impér. memento : se souvenir

olim, adv. : autrefois

fréquence 3 :

fessus, a, um : fatigué

incendo, is, ere, cendi, censum : allumer, embraser, brûler

limen, inis, n. : seuil, entrée

uro, is, ere, ussi, ustum : brûler

fréquence 4 :

decedo, is, ere, cessi, cessum + datif : partir, se retirer devant, céder la place à

mando, as, are : confier

viridis, e : vert

ne pas apprendre :

bitumen,inis,n : bitume, goudron

bucula, ae, f : la génisse

cera, ae, f. : cire (matière dont est faite l’autre des effigies du vers 75, ou bien représentant la tendresse de l’effigies ?)

duresco,is,ere, durui : devenir dur, durcir

exuviae, arum : tout ce qui a été ôté du corps : vêtements, habits, armes, dépouilles

fragilis, e : 1 fragile ; 2 craquant, crépitant (signe de bon augure)

juvencus, i, m. : le jeune taureau

laurus, i, et laurus, us f. : laurier (représente Daphnis, dont le nom a pour racine grecque δάφνη, le laurier)

limus, i, m. : limon, boue, glaise (matière dont est faite l’une des effigies du vers 75, ou bien représentant la dureté, de l’effigies ?)

liquesco,is,ere, licui : devenir fluide, s’amollir, fondre

medeor, ris, eri : soigner, traiter (s e : eum)

mola, ae, f : farine (farine sacrée de blé torréfié, mêlée à du sel, qu’on répandait sur la tête des victimes)

perditus, a, um : 1 perdu, malheureux, désespéré ; 2 excessif, dépravé

perfidus, a, um : perfide, sans foi

pignus, oris, n. : le gage

procumbo, is, ere, cubui, cubitum : se pencher, tomber à terre, s'allonger

rivus, i, m. : ruisseau, canal ; le cours, le flot

serus, a, um : 1) tardif ; 2) qui dure depuis un certain temps : déjà bien avancé

ulva, ae, f. : l'ulve (herbe des marais)


Traduction au plus près du texte :

Virgile

Bucolique VIII v 81 95

Alphésibée (2)

Envoûtement

Limus ut hic durescit, et haec ut cera liquescit 
uno eodemque igni, sic nostro Daphnis amore !
Sparge molam, et fragiles incende bitumine laurus.
Daphnis me malus urit; ego hanc in Daphnide laurum.

Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim. 85

Comme cette glaise durcit, et comme cette cire fond

sous l’effet d’un seul et même feu, qu’ainsi <durcisse et fonde> Daphnis, sous l’effet de notre amour !

Répands la farine, et, avec le bitume, mets le feu aux lauriers crépitants.

Le méchant Daphnis me brûle ; moi, en ce qui concerne Daphnis, <je brûle> ce laurier. 85

Ramenez de la ville chez moi, mes incantations, ramenez Daphnis.


Talis amor Daphnim, qualis cum fessa juvencum
per nemora atque altos quaerendo bucula lucos,
propter aquae rivum, viridi procumbit in ulva,
perdita, nec serae meminit decedere nocti,
talis amor teneat, nec sit mihi cura mederi. 90

Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim.

Qu’un tel amour possède (teneat v90) Daphnis, que lorsque la génisse (bucula), épuisée

à force de rechercher un jeune taureau à travers pacages et hautes futaies,

près d’un cours d’eau, au milieu de l’ulve verte, s’allonge,

égarée, et ne se souvient pas de céder le pas devant la nuit <pourtant> avancée déjà,

qu’un tel amour <le> possède, et que je n’aie nul souci de <le> guérir. 90

Ramenez de la ville chez moi, mes incantations, ramenez Daphnis.


Has olim exuvias mihi perfidus ille reliquit,
pignora cara sui; quae nunc ego limine in ipso,
terra, tibi mando: debent haec pignora Daphnim.

Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim. 95

Ces vêtements naguère, le perfide me les a laissés,

gages précieux de sa personne (sui) ; et ces gages, maintenant, moi, sur le seuil même,

terre, je te les confie : ces gages me sont redevables de Daphnis.

Ramenez de la ville chez moi, mes incantations, ramenez Daphnis. 95



Mots de liaisons


amour désir feu folie/furor génisse magie

Valid XHTML 1.0!