Evandre - 01 17 dédicace et thèmes

           

01 17 dédicace et thèmes (Bucolique 04, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

l'enfant à naître, et l'âge d'or à venir

Virgile

Bucolique 4

v 1-17

Introduction et annonce du thème :

L’âge d’or retrouvé


Sicelides Musae, paulo majora canamus !
Non omnes arbusta juvant humilesque myricae;
si canimus silvas, silvae sint consule dignae.


Ultima Cumaei venit jam carminis aetas;
magnus ab integro saeclorum nascitur ordo.               5
Jam redit et Virgo, redeunt Saturnia regna,
jam nova progenies caelo demittitur alto.
Tu modo nascenti puero, quo ferrea primum
desinet ac toto surget gens aurea mundo,
casta fave Lucina; tuus jam regnat Apollo.               10

Teque adeo decus hoc aevi, te consule, inibit,
Pollio, et incipient magni procedere menses
te duce. Siqua manent sceleris vestigia nostri,
irrita, perpetua solvent formidine terras.
Ille deum vitam accipiet, divisque videbit               15
permixtos heroas et ipse videbitur illis
pacatumque reget patriis virtutibus orbem.


Vocabulaire dans l’ordre du texte :

1

Sicelis, idis : de Sicile, sicilien

Musa, ae, f. : Muse (Sicelides Musae : Muses de Sicile, inspiratrice du genre bucolique (Théocrite, poète bucolique grec, est sicilien)

paulo, adv. : un peu

major, oris : comparatif de magnus. plus grand. Le neutre pluriel peut se traduire par « thèmes », ou « sujets »

cano, is, ere, cecini, cantum : 1. chanter, résonner, retentir 2. prédire, prophétiser 3. jouer d'un instrument de musique

non, neg. : ne...pas

omnis, e : tout

arbustum, i, n : l’arbre, l’arbrisseau

juvo, as, are, juvi, jutum + acc : plaire, faire plaisir à

humilis, e : humble, modeste, pauvre

myrica, ae, f : le tamaris (plante consacrée à Apollon, moins prestigieuse que le laurier)

si, conj. : si

silva, ae, f. : forêt

sum, es, esse, fui : être

consul, is, m. : consul (ce consul est Asinius Pollion,consul en 40, auquel est dédiée cette Bucolique. cf v 12. Il eut un fils en 40 av JC)

dignus, a, um : digne de (+ abl)

ultimus, a, um : dernier

Cumaeus,a,um : de Cumes (dont la Sibylle était célèbre)

venio, is, ire, veni, ventum : venir, arriver (le « e » du radical est bref au présent, et long au parfait)

jam, adv. : déjà, désormais, à l'instant

carmen, minis, n. : poème, incantation, prédiction

aetas, atis, f. : 1. le temps de la vie, la vie 2. l'âge 3. la jeunesse 4. te temps, l'époque, la période

5

magnus, a, um : grand

ab, prép. : + abl. : à partir de, après un verbe passif = par

integer, gra, grum : non touché, sain et sauf ; de integro : de nouveau; ex integro : de fonds en comble ; ab integro : entièrement à nouveau

saeculum, i, n. : génération, époque, cycle (ces « cycles » d’une centaine d’années étaient censés être délimités par des annonces prophétiques ; 10 cycles formaient la « Grande année » -magnus ordo- ; le premier était « l’âge d’or », consacré à Saturne, et le dernier « l’âge du Soleil » consacré d’après les pythagoriciens à Apollon)

nascor, eris, i, natus sum : 1. naître 2. prendre son origine, provenir

ordo, inis, m. : le rang, l'ordre, la file

redeo, is, ire, ii, itum : revenir

et, conj. : et, aussi

Virgo, ginis, f. : la constellation de la Vierge (qui apparaît dans le ciel après que le soleil est sorti, d’après l’astrologie, du signe de la Vierge ; en l’année 40, elle apparut en octobre, date de la paix de Brindes ; la Vierge est par ailleurs fille de la déesse Justice)

Saturnius,a,um : de Saturne

regnum, i, n. : pouvoir royal, trône, royaume, règne

novus, a, um : nouveau

progenies, ei, f. : la race, la génération, la descendance

caelum, i, n. : ciel (abl d’origine ; allusion à un mythe selon lequel les humains auraient été descendus par les dieux à l’aide d’une corde ou d’une chaîne d’or, au début de l’âge de Saturne, puis auraient dégénéré ; d’après le poète, tout recommence « ab integro »)

demitto, is, ere, misi, missum : faire tomber, laisser tomber

altus, a, um : haut, profond, grand (métaph.)

tu, tui : tu, te, toi

modo, adv. : seulement ; naguère, il y a peu (modo... modo... tantôt... tantôt...)

puer, eri, m. : enfant, jeune esclave

qui, quae, quod : qui ( nascente sous-entendu : quo <nascente>)

ferreus, a, um : de fer (sous entendu progenies, ou gens)

primum, adv. : d'abord

desino, is, ere, sii, situm : cesser

ac, conj. : et, et aussi

totus, a, um : tout entier

surgo, is, ere, surrexi, surrectum : se lever

gens, gentis, f. : race, peuple, famille

aureus, a, um : d'or

mundus, i, m. : monde

10

castus, a, um : 1. pur, intègre, vertueux 2. chaste 3. pieux, religieux, saint

faveo, es, ere, favi, fautum : être favorable à, s'intéresser à

Lucina, ae, f. : Lucine (nom de Diane, soeur d’Apollon, quand elle est invoquée pour présider aux naissances)

tuus, a, um : ton (= ton <frère>)

regno, as, are : régner

Apollo, inis, m. : Apollon

adeo, adv. : tellement, justement, précisément (avec un pr pers)

decus, oris, n. : gloire, honneur

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

aevum, i, n. : époque, durée, âge

consul, is, m. : consul (relier te...consule)

ineo, is, ire, ii, itum : entrer, faire son entrée, se mettre à

Pollio, Pollionis, m. : Pollion

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

magnus, a, um : grand (magni Menses : les mois de la Grande année, mais aussi les « grands » mois, à tout point de vue)

procedo, is, ere, cessi, cessum : s'avancer

mensis, is, m. : mois

dux, ducis, m. : général, le chef, le guide (Pollion est cette année-là chargé de pacifier la Dalmatie)

Siqua : = si qua = si aliqua (...vestigia) ; REGLE : derrière si,nisi,ne, num, cum, quis remplace aliquis. (aliquis,a,id : quelque)

maneo, es, ere, mansi, mansum : rester

scelus, eris, n. : crime, forfait, malheur

vestigium, ii, n. : trace de pas, trace

noster, tra, trum : adj. notre, nos pronom : le nôtre, les nôtres

irritus, a, um : vain, inutile (attention à la scansion : « a » bref)

perpetuus, a, um : perpétuel, continuel, généralisé (attention à la scansion : « a » long)

solvo, is, ere, ui, utum : détacher, payer, dénouer

formido, inis, f. : la crainte, la peur, l'effroi, la terreur

terra, ae, f. : terre

15

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

deus, i, m. : le dieu (deum = deorum)

vita, ae, f. : vie

accipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir

divus, i : dieu, divinité

video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : être vu, sembler, paraître, avoir l'air de, croire)

permisceo, es, ere, miscui, mixtum : mêler, mélanger

heros, ois,m : héros, demi-dieu (terme grec)

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)(sous entendu : permixtus)

pacatus, a, um : paisible

rego, is, ere, rexi, rectum : commander, diriger

patrius, a, um : paternel, du père, qui concerne le père, transmis de père en fils

virtus, utis, f. : vertu, courage, honnêteté

orbis, is, m. : cercle globe. ( sous entendu : terrarum : le cercle des terres, le monde)


Vocabulaire alphabétique :

ab, prép. : + abl. : à partir de, après un verbe passif = par

ac, conj. : et, et aussi

accipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir

adeo, adv. :1. tellement ; 2. justement, précisément (avec un pr pers)

aetas, atis, f. : 1. le temps de la vie, la vie 2. l'âge 3. la jeunesse 4. te temps, l'époque, la période

aevum, i, n. : époque, durée, âge

altus, a, um : haut, profond, grand (métaph.)

Apollo, inis, m. : Apollon (dieu du soleil, et de la grande poésie)

arbustum, i, n : l’arbre, l’arbrisseau

aureus, a, um : d'or

caelum, i, n. : ciel

cano, is, ere, cecini, cantum : 1. chanter, résonner, retentir 2. prédire, prophétiser 3. jouer d'un instrument de musique

carmen, minis, n. : poème, incantation, prédiction

castus, a, um : 1. pur, intègre, vertueux 2. chaste 3. pieux, religieux, saint

consul, is, m. : consul (ce consul est Asinius Pollion,consul en 40, auquel est dédiée cette Bucolique. cf v 12. Il eut un fils en 40 av JC)

Cumaeus,a,um : de Cumes (dont la Sibylle était célèbre)

decus, oris, n. : gloire, honneur

demitto, is, ere, misi, missum : faire tomber, laisser tomber

desino, is, ere, sii, situm : cesser

deus, i, m. : le dieu (deum = deorum)

dignus, a, um : digne de (+ abl)

divus, i : dieu, divinité

dux, ducis, m. : général, le chef, le guide

et, conj. : et, aussi

faveo, es, ere, favi, fautum : être favorable à, s'intéresser à

ferreus, a, um : de fer

formido, inis, f. : la crainte, la peur, l'effroi, la terreur

gens, gentis, f. : race, peuple, famille

heros, ois,m : héros, demi-dieu (terme grec)

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

humilis, e : humble, modeste, pauvre

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

ineo, is, ire, ii, itum : entrer, faire son entrée, se mettre à

integer, gra, grum : non touché, sain et sauf ; de integro : de nouveau; ex integro : de fonds en comble ; ab integro : entièrement à nouveau

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)(sous entendu : permixtus)

irritus, a, um : vain, inutile (attention à la scansion : « a » bref)

jam, adv. : déjà, désormais, à l'instant

juvo, as, are, juvi, jutum + acc : plaire, faire plaisir à

Lucina, ae, f. : Lucine (nom de Diane, soeur d’Apollon, quand elle est invoquée pour présider aux naissances)

magnus, a, um : grand

major, oris : comparatif de magnus. plus grand.

maneo, es, ere, mansi, mansum : rester

mensis, is, m. : mois

modo, adv. : seulement ; naguère, il y a peu (modo... modo... tantôt... tantôt...)

mundus, i, m. : monde

Musa, ae, f. : Muse

myrica, ae, f : le tamaris (plante consacrée à Apollon, moins prestigieuse que le laurier)

nascor, eris, i, natus sum : 1. naître 2. prendre son origine, provenir

non, neg. : ne...pas

noster, tra, trum : adj. notre, nos pronom : le nôtre, les nôtres

novus, a, um : nouveau

omnis, e : tout

orbis, is, m. : cercle globe. ( sous entendu : terrarum : le cercle des terres, le monde)

ordo, inis, m. : le rang, l'ordre, la file

pacatus, a, um : paisible

patrius, a, um : paternel, du père, qui concerne le père, transmis de père en fils

paulo, adv. : un peu

permisceo, es, ere, miscui, mixtum : mêler, mélanger

perpetuus, a, um : perpétuel, continuel, généralisé (attention à la scansion : « a » long)

Pollio, Pollionis, m. : Pollion

primum, adv. : d'abord

procedo, is, ere, cessi, cessum : s'avancer

progenies, ei, f. : la race, la génération, la descendance

puer, eri, m. : enfant, jeune esclave

qui, quae, quod : qui

redeo, is, ire, ii, itum : revenir

regno, as, are : régner

regnum, i, n. : pouvoir royal, trône, royaume, règne

rego, is, ere, rexi, rectum : commander, diriger

saeculum, i, n. : génération, époque, cycle (ces « cycles » d’une centaine d’années étaient censés être délimités par des annonces prophétiques ; 10 cycles formaient la « Grande année » -magnus ordo- ; le premier était « l’âge d’or », consacré à Saturne, et le dernier « l’âge du Soleil » consacré d’après les pythagoriciens à Apollon)

Saturnius,a,um : de Saturne

scelus, eris, n. : crime, forfait, malheur

si, conj. : si

Sicelis, idis : de Sicile, sicilien

silva, ae, f. : forêt

Siqua : = si qua = si aliqua (...vestigia) ; REGLE : derrière si,nisi,ne, num, cum, quis remplace aliquis. (aliquis,a,id : quelque)

solvo, is, ere, ui, utum : détacher, payer, dénouer

sum, es, esse, fui : être

surgo, is, ere, surrexi, surrectum : se lever

terra, ae, f. : terre

totus, a, um : tout entier

tu, tui : tu, te, toi

tuus, a, um : ton (= ton <frère>)

ultimus, a, um : dernier

venio, is, ire, veni, ventum : venir, arriver (le « e » du radical est bref au présent, et long au parfait)

vestigium, ii, n. : trace de pas, trace

video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : être vu, sembler, paraître, avoir l'air de, croire)

Virgo, ginis, f. : la constellation de la Vierge (qui apparaît dans le ciel après que le soleil est sorti, d’après l’astrologie, du signe de la Vierge ; en l’année 40, elle apparut en octobre, date de la paix de Brindes ; la Vierge est par ailleurs fille de la déesse Justice)

virtus, utis, f. : vertu, courage, honnêteté

vita, ae, f. : vie

Vocabulaire classé par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

ab, prép. : + abl. : à partir de, après un verbe passif = par

ac, conj. : et, et aussi

accipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir

aetas, atis, f. : 1. le temps de la vie, la vie 2. l'âge 3. la jeunesse 4. te temps, l'époque, la période

altus, a, um : haut, profond, grand (métaph.)

caelum, i, n. : ciel

carmen, minis, n. : poème, incantation, prédiction

consul, is, m. : consul (ce consul est Asinius Pollion,consul en 40, auquel est dédiée cette Bucolique. cf v 12. Il eut un fils en 40 av JC)

deus, i, m. : le dieu (deum = deorum)

dignus, a, um : digne de (+ abl)

dux, ducis, m. : général, le chef, le guide

et, conj. : et, aussi

gens, gentis, f. : race, peuple, famille

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)(sous entendu : permixtus)

jam, adv. : déjà, désormais, à l'instant

magnus, a, um : grand

major, oris : comparatif de magnus. plus grand.

modo, adv. : seulement ; naguère, il y a peu (modo... modo... tantôt... tantôt...)

nascor, eris, i, natus sum : 1. naître 2. prendre son origine, provenir

non, neg. : ne...pas

noster, tra, trum : adj. notre, nos pronom : le nôtre, les nôtres

novus, a, um : nouveau

omnis, e : tout

primum, adv. : d'abord

puer, eri, m. : enfant, jeune esclave

qui, quae, quod : qui

redeo, is, ire, ii, itum : revenir

scelus, eris, n. : crime, forfait, malheur

si, conj. : si

silva, ae, f. : forêt

Siqua : = si qua = si aliqua (...vestigia) ; REGLE : derrière si,nisi,ne, num, cum, quis remplace aliquis. (aliquis,a,id : quelque)

sum, es, esse, fui : être

terra, ae, f. : terre

totus, a, um : tout entier

tu, tui : tu, te, toi

tuus, a, um : ton (= ton <frère>)

venio, is, ire, veni, ventum : venir, arriver (le « e » du radical est bref au présent, et long au parfait)

video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : être vu, sembler, paraître, avoir l'air de, croire)

virtus, utis, f. : vertu, courage, honnêteté

vita, ae, f. : vie


fréquence 2 :

adeo, adv. :1. tellement ; 2. justement, précisément (avec un pr pers)

cano, is, ere, cecini, cantum : 1. chanter, résonner, retentir 2. prédire, prophétiser 3. jouer d'un instrument de musique

desino, is, ere, sii, situm : cesser

divus, i : dieu, divinité

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

juvo, as, are, juvi, jutum + acc : plaire, faire plaisir à

maneo, es, ere, mansi, mansum : rester

mundus, i, m. : monde

orbis, is, m. : cercle globe. ( sous entendu : terrarum : le cercle des terres, le monde)

patrius, a, um : paternel, du père, qui concerne le père, transmis de père en fils

paulo, adv. : un peu

procedo, is, ere, cessi, cessum : s'avancer

rego, is, ere, rexi, rectum : commander, diriger

solvo, is, ere, ui, utum : détacher, payer, dénouer

ultimus, a, um : dernier


fréquence 3 :

aevum, i, n. : époque, durée, âge

aureus, a, um : d'or

decus, oris, n. : gloire, honneur

demitto, is, ere, misi, missum : faire tomber, laisser tomber

ineo, is, ire, ii, itum : entrer, faire son entrée, se mettre à

integer, gra, grum : non touché, sain et sauf ; de integro : de nouveau; ex integro : de fonds en comble ; ab integro : entièrement à nouveau

perpetuus, a, um : perpétuel, continuel, généralisé (attention à la scansion : « a » long)

surgo, is, ere, surrexi, surrectum : se lever

vestigium, ii, n. : trace de pas, trace


fréquence 4 :

castus, a, um : 1. pur, intègre, vertueux 2. chaste 3. pieux, religieux, saint

faveo, es, ere, favi, fautum : être favorable à, s'intéresser à

ferreus, a, um : de fer

formido, inis, f. : la crainte, la peur, l'effroi, la terreur

humilis, e : humble, modeste, pauvre

mensis, is, m. : mois

regno, as, are : régner


ne pas apprendre :

Apollo, inis, m. : Apollon (dieu du soleil, et de la grande poésie)

arbustum, i, n : l’arbre, l’arbrisseau

Cumaeus,a,um : de Cumes (dont la Sibylle était célèbre)

heros, ois,m : héros, demi-dieu (terme grec)

irritus, a, um : vain, inutile (attention à la scansion : « a » bref)

Lucina, ae, f. : Lucine (nom de Diane, soeur d’Apollon, quand elle est invoquée pour présider aux naissances)

Musa, ae, f. : Muse

myrica, ae, f : le tamaris (plante consacrée à Apollon, moins prestigieuse que le laurier)

ordo, inis, m. : le rang, l'ordre, la file

pacatus, a, um : paisible

permisceo, es, ere, miscui, mixtum : mêler, mélanger

Pollio, Pollionis, m. : Pollion

progenies, ei, f. : la race, la génération, la descendance

regnum, i, n. : pouvoir royal, trône, royaume, règne

saeculum, i, n. : génération, époque, cycle (ces « cycles » d’une centaine d’années étaient censés être délimités par des annonces prophétiques ; 10 cycles formaient la « Grande année » -magnus ordo- ; le premier était « l’âge d’or », consacré à Saturne, et le dernier « l’âge du Soleil » consacré d’après les pythagoriciens à Apollon)

Saturnius,a,um : de Saturne

Sicelis, idis : de Sicile, sicilien

Virgo, ginis, f. : la constellation de la Vierge (qui apparaît dans le ciel après que le soleil est sorti, d’après l’astrologie, du signe de la Vierge ; en l’année 40, elle apparut en octobre, date de la paix de Brindes ; la Vierge est par ailleurs fille de la déesse Justice)


v 1-17 : traduction au plus près du texte

Introduction et annonce du thème :

L’âge d’or retrouvé


Sicelides Musae, paulo majora canamus !
Non omnes arbusta juvant humilesque myricae;
si canimus silvas, silvae sint consule dignae.

Muses de Sicile, chantons <des sujets> un peu plus grands !

Les arbrisseaux et les modestes tamaris ne plaisent pas à tout le monde ;

mais (asyndète) si nous chantons les forêts, que ces forêts soient dignes d’un consul.


Ultima Cumaei venit jam carminis aetas;
magnus ab integro saeclorum nascitur ordo.               5
Jam redit et Virgo, redeunt Saturnia regna,
jam nova progenies caelo demittitur alto.
Tu modo nascenti puero, quo ferrea primum
desinet ac toto surget gens aurea mundo,
casta fave Lucina; tuus jam regnat Apollo.               10

Déjà, le dernier âge de la prophétie de Cumes est arrivé ;

la grande file des cycles renaît complètement. 5

Déjà revient aussi la Vierge, reviennent les règnes de Saturne,

déjà une nouvelle génération tombe du ciel élevé (= du haut du ciel).

Toi, seulement, <cet> enfant qui naît, à la naissance duquel d’abord la race (gens) de fer

cesse, et aussi se lève la race d’or dans le monde entier,

sois-lui favorable, pure Lucine ; déjà règne ton <frère> Apollon. 10


Teque adeo decus hoc aevi, te consule, inibit,
Pollio, et incipient magni procedere menses
te duce. Siqua manent sceleris vestigia nostri,
irrita, perpetua solvent formidine terras.
Ille deum vitam accipiet, divisque videbit               15
permixtos heroas et ipse videbitur illis
pacatumque reget patriis virtutibus orbem.

Et sous ton, <oui> sous ton consulat (abl abs : toi étant consul), justement, fera son entrée la gloire de cet âge (littéralement : cette gloire de l’âge)

Pollion, et commenceront à s’avancer les grands mois,

alors que tu es général (abl abs). Si demeurent quelques traces de notre perversité,

vaines, elles détachent les terres d’une terreur continuelle.

Lui (ille, l’enfant) recevra la vie des dieux, verra, mêlés aux divinités (divis permixtus), 15

les héros et sera lui-même vu par eux,

et dirigera un monde paisible (pacifié) grâce aux vertus transmises de père en fils.




Mots de liaisons


Apollon/Phoebus Artémis Diane Hécate astronomie Cumes guerre héros justice Muse naissance oracle paix Saturne

Valid XHTML 1.0!