Evandre - 41 60 mythes fondateurs (1)

           

41 60 mythes fondateurs (1) (Bucolique 06 : Silène, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

Pyrrha, Prométhée , Hylas, Pasiphaé

Bucolique 6 : SILÈNE(4) v41-60

Pyrrha, Hylas, Pasiphaé


Hinc lapides Pyrrhae jactos, Saturnia regna,

Caucasiasque refert volucres furtumque Promethei.

His adjungit, Hylan nautae quo fonte relictum

clamassent, ut litus « Hyla, Hyla » omne sonaret.

Et fortunatam, si numquam armenta fuissent, 45

Pasiphaen nivei solatur amore juvenci.

A ! virgo infelix, quae te dementia cepit ?

Proetides implerunt falsis mugitibus agros ;

at non tam turpes pecudum tamen ulla secuta est

concubitus, quamvis collo timuisset aratrum, 50

et saepe in levi quaesisset cornua fronte.

A! virgo infelix, tu nunc in montibus erras:

ille, latus niveum molli fultus hyacintho,

ilice sub nigra pallentes ruminat herbas,

aut aliquam in magno sequitur grege. « Claudite, Nymphae, 55

Dictaeae Nymphae, nemorum jam claudite saltus,

si qua forte ferant oculis sese obvia nostris

errabunda bovis vestigia; forsitan illum,

aut herba captum viridi, aut armenta secutum,

perducant aliquae stabula ad Gortynia vaccae. » 60



Vocabulaire dans l’ordre du texte :

hinc, adv. : d'ici, là-dessus, ensuite, puis

lapis, idis, m. : pierre

Pyrrha, ae, f : Pyrrha, fille d’Epiméthée et de Pandore ; avec son mari Deucalion, sauvés du déluge à cause de leur piété, ils repeuplèrent la terre en jetant des pierres ( « les os de la terre ») derrière eux, d’où naquirent hommes et femmes actuels.

jacio,is,ere, jeci, jactum : jeter

Saturnius,a,um : de Saturne

regnum, i, n. : pouvoir royal, trône, royaume, règne ; regna Saturnia pluriel poétique, désigne l’ « âge d’or » antérieur au déluge.

Caucasius,a,um : du Caucase, montagne située au nord de la Grèce.

refero, fers, ferre, tuli, latum : 1. reporter 2. porter en retour, rapporter

volucris, is, f. : oiseau

furtum, i, n. : vol, larcin (il s’agit du vol du feu par Prométhée, bienfaiteur de l’humanité, et de son châtiment)

Prometheus, i, m. : Prométhée (Promethei : synisèze)

hic, haec, hoc : adj : ce, cette ; pr : celui-ci, celle-ci

adjungo, is, ere, junxi, junctum : 1. joindre à, s'adjoindre 2. appliquer, appuyer, associer 3. ajouter

Hylas,ai,m : Hylas, ami d’Hercule dans l’expédition des Argonautes ; attiré par des Nymphes alors qu’il puisait de l’eau, il disparut, noyé. Hylan : accusatif ; Hyla ! vocatif (pas d’élision pour la scansion : hiatus expressif)

nauta, ae, m. : marin

qui, quae, quod : qui ; interr. quel ? lequel ?

fons, fontis, m. : la source, la fontaine. (quo fonte , ablatif de lieu, introduit la proposition)

relinquo, is, ere, reliqui, relictum : laisser, abandonner

clamo, as, are : crier, appeler à grands cris

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que

litus, oris, n. : rivage

omnis,is, e : tout

sono, as, are, sonui, sonitum : sonner, résonner, répercuter, faire du bruit

45

fortunatus, a, um : heureux, favorisé par la chance

si, conj. : si

numquam, inv. : ne... jamais

armentum, i, n. : le troupeau de gros bétail ; les bêtes d’un troupeau

sum, es, esse, fui : être, exister ; en tête de phrase : il y a

Pasiphae, Pasiphaes (acc grec : Pasiphaen) : Pasiphaé, épouse de Minos, et mère du Minotaure, fruit d’un amour monstrueux avec un taureau blanc.

niveus, a, um : de neige, blanc comme la neige

solor, aris, ari : réconforter, adoucir (le sujet de solatur est Silène)

amor, oris, m. : amour

juvencus, i, m. : le jeune taureau

a ! : exclamatif : ah ! hélas !

virgo, ginis, f. : vierge, jeune fille non mariée

infelix, icis : malheureux

tu, te, tui, tibi, te : tu, te, toi

dementia, ae, f. : démence, folie

Proetides, um f pl : les Proetides ; les 2 filles de Proetos, roi d’Argos, furent frappées de folie par Héra-Junon, qu’elles avaient défiée, et se crurent transformées en génisses ; elles en prirent le comportement.

impleo,es,ere, implevi, impletum : emplir, remplir (implerunt = impleverunt)

falsus, a, um : faux

mugitus, us, m. : le mugissement

ager, agri, m. : terre, territoire, champ

at, conj. : mais

non, neg. : ne...pas

tam, adv. : si, autant

turpis,is, e : honteux

pecus, udis, f. : bête domestique (de troupeau)

tamen, adv. : cependant

ullus, a, um : un seul ; remplace nullus dans une tournure négative

sequor, eris, i, secutus sum : 1. suivre 2. poursuivre, rechercher 3. venir après 4. tomber en partage

50

concubitus, us, m. : l'accouplement

quamvis, conj. : bien que

collum, i, n. : cou (datif)

timeo, es, ere, timui : craindre

aratrum, i, n. : charrue

saepe, inv. : souvent

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

levis,is, e : lisse, poli (attention à la scansion, le e de lev- est long !)

quaereo, es, ere, sivi,situm : rechercher

cornu, us, n. : corne

frons, ontis, f. : front

nunc, adv. : maintenant

mons, montis, m. : montagne

erro, as, are : errer

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

latus, eris, n. : le côté, le flanc (accusatif de relation)

mollis, e : mou, fluide, souple, flexible

fulcio, is, ire, fulsi, fultum : soutenir, étayer (le –us de fultus est long, exceptionnellement devant voyelle, au temps fort du cinquième pied)

hyacinthus,i,m : hyacinthe, lis martagon

ilex, ilicis, f. : l'yeuse (sorte de chêne)

sub, prép. : + Abl. : sous

niger, gra, grum : noir, sombre

pallens,entis : pâle, blême ; vert clair, verdâtre, jaunâtre

rumino,as,are : ruminer

herba, ae, f. : herbe

55

aut, conj. : ou, ou bien

aliquis, qua,quid : quelque, un (aliquam : sous entendre vaccam)

magnus, a, um : grand

grex, gregis, m. : troupeau

à partir d’ici, et jusqu’au vers 60, Pasiphaé s’adresse aux Nymphes

claudo, (cludo) is, ere, clausi, clausum : enfermer, fermer, clôturer

nympha, ae, f. : nymphe

Dictaeus,a,um : de Dicté (montagne de Crète consacrée à Jupiter)

nemus, oris, n. : la forêt, le bois

jam, adv. : déjà, à l'instant

saltus, us, m. : les pâturages boisés

forte, adv. : par hasard (si qua forte : s’il se trouve par hasard, par quelque côté, que ...)

fero, fers, ferre, tuli, latum : porter, présenter, supporter, rapporter

oculus, i, m. : oeil

sese, pron. : = se

obvius, a, um : qui se trouve sur le passage de qqn. (+ D), banal

noster, tra, trum : adj. notre, nos

errabundus,a,um : errant

bos, bovis, m. : bœuf, taureau

vestigium, ii, n. : trace de pas, trace

forsitan : peut-être

capio, is, ere, cepi, captum : prendre

viridis, e : vert

60

perduco, is, ere, duxi, ductum : amener, conduire

stabulum, i, n. : l’étable

ad, prép. + Acc. : vers, à, près de

Gortyniaus,a,um : de Gortyne (ville de Crète)

vacca, ae, f. : vache


Vocabulaire par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

a ! : exclamatif : ah ! hélas !

ad, prép. + Acc. : vers, à, près de

ager, agri, m. : terre, territoire, champ

aliquis, qua,quid : quelque, un

amor, oris, m. : amour

at, conj. : mais

aut, conj. : ou, ou bien

capio, is, ere, cepi, captum : prendre

fero, fers, ferre, tuli, latum : porter, supporter, rapporter

hic, haec, hoc : adj : ce, cette ; pr : celui-ci, celle-ci

hinc, adv. : d'ici, là-dessus, ensuite, puis

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

jam, adv. : déjà, à l'instant

levis,is, e : lisse, poli (attention à la scansion, le e de lev- est long !)

magnus, a, um : grand

mons, montis, m. : montagne

non, neg. : ne...pas

noster, tra, trum : adj. notre, nos

numquam, inv. : ne... jamais

nunc, adv. : maintenant

oculus, i, m. : oeil

omnis,is, e : tout

quaereo, es, ere, sivi,situm : rechercher

quamvis, conj. : bien que

qui, quae, quod : qui ; interr. quel ? lequel ?

refero, fers, ferre, tuli, latum : 1. reporter 2. porter en retour, rapporter

regnum, i, n. : pouvoir royal, trône, royaume, règne ; regna Saturnia désigne l’ « âge d’or » antérieur au déluge.

relinquo, is, ere, reliqui, relictum : laisser, abandonner

saepe, inv. : souvent

sequor, eris, i, secutus sum : 1. suivre 2. poursuivre, rechercher 3. venir après 4. tomber en partage

sese, pron. : = se

si, conj. : si

sub, prép. : + Abl. : sous

sum, es, esse, fui : être, exister ; en tête de phrase : il y a

tam, adv. : si, autant

tamen, adv. : cependant

timeo, es, ere, timui : craindre

tu, te, tui, tibi, te : tu, te, toi

ullus, a, um : un seul ; remplace nullus dans une tournure négative

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que

fréquence 2 :

adjungo, is, ere, junxi, junctum : 1. joindre à, s'adjoindre 2. appliquer, appuyer, associer 3. ajouter

claudo, (cludo) is, ere, clausi, clausum : enfermer, fermer, clôturer

cornu, us, n. : corne

erro, as, are : errer

falsus, a, um : faux

fons, fontis, m. : la source, la fontaine. (quo fonte , ablatif de lieu, introduit la proposition)

forte, adv. : par hasard (si qua forte : s’il se trouve par hasard, par quelque côté, que ...)

frons, ontis, f. : front

herba, ae, f. : herbe

impleo,es,ere, implevi, impletum : emplir, remplir(implerunt = impleverunt)

latus, eris, n. : le côté, le flanc

litus, oris, n. : rivage

mollis, e : mou, fluide, souple, flexible

turpis,is, e : honteux

virgo, ginis, f. : vierge, jeune fille non mariée

fréquence 3 :

bos, bovis, m. : bœuf, taureau

clamo, as, are : crier

collum, i, n. : cou

grex, gregis, m. : troupeau

infelix, icis : malheureux

jacio,is,ere, jeci, jactum : jeter

lapis, idis, m. : pierre

nemus, oris, n. : la forêt, le bois

niger, gra, grum : noir

pecus, udis, f. : bête domestique (de troupeau)

perduco, is, ere, duxi, ductum : amener, conduire

vestigium, ii, n. : trace de pas, trace

fréquence 4 :

forsitan : peut-être

nauta, ae, m. : marin

nympha, ae, f. : nymphe

obvius, a, um : qui se trouve sur le passage de qqn. (+ D), banal

saltus, us, m. : les pâturages boisés

viridis, e : vert

ne pas apprendre

aratrum, i, n. : charrue

armentum, i, n. : le troupeau de gros bétail

Caucasius,a,um : du Caucase, montagne située au nord de la Grèce.

concubitus, us, m. : l'accouplement

dementia, ae, f. : démence, folie

Dictaeus,a,um : de Dicté (montagne de Crète consacrée à Jupiter)

errabundus,a,um : errant

fortunatus, a, um : heureux, favorisé par la chance

fulcio, is, ire, fulsi, fultum : soutenir, étayer

furtum, i, n. : vol, larcin

Gortyniaus,a,um : de Gortyne (ville de Crète)

hyacinthus,i,m : hyacinthe, lis martagon

Hylas,ai,m : Hylas, ami d’Hercule dans l’expédition des Argonautes ; attiré par des Nymphes alors qu’il puisait de l’eau, il disparut, noyé. Hylan : accusatif ; Hyla ! vocatif

ilex, ilicis, f. : l'yeuse (sorte de chêne)

juvencus, i, m. : le jeune taureau

mugitus, us, m. : le mugissement

niveus, a, um : de neige, blanc comme la neige

pallens,entis : pâle, blême ; vert clair, verdâtre, jaunâtre

Pasiphae, Pasiphaes (acc grec : Pasiphaen) : Pasiphaé, épouse de Minos, et mère du Minotaure, fruit d’un amour monstrueux avec un taureau blanc.

Proetides, um f pl : les Proetides ; les 2 filles de Proetos, roi d’Argos, furent frappées de folie par Héra-Junon, qu’elles avaient défiée, et se crurent transformées en génisses ; elles en prirent le comportement.

Prometheus, i, m. : Prométhée

Pyrrha, ae, f : Pyrrha, fille d’Epiméthée et de Pandore ; avec son mari Deucalion, sauvés du déluge à cause de leur piété, ils repeuplèrent la terre en jetant des pierres ( « les os de la terre ») derrière eux, d’où naquirent hommes et femmes actuels.

rumino,as,are : ruminer

Saturnius,a,um : de Saturne

solor, aris, ari : réconforter, adoucir

sono, as, are, sonui, sonitum : sonner, résonner, répercuter, faire du bruit

stabulum, i, n. : l’étable

vacca, ae, f. : vache

volucris, is, f. : oiseau


Vocabulaire alphabétique :

a ! : exclamatif : ah ! hélas !

ad, prép. + Acc. : vers, à, près de

adjungo, is, ere, junxi, junctum : 1. joindre à, s'adjoindre 2. appliquer, appuyer, associer 3. ajouter

ager, agri, m. : terre, territoire, champ

aliquis, qua,quid : quelque, un

amor, oris, m. : amour

aratrum, i, n. : charrue

armentum, i, n. : le troupeau de gros bétail

at, conj. : mais

aut, conj. : ou, ou bien

bos, bovis, m. : bœuf, taureau

capio, is, ere, cepi, captum : prendre

Caucasius,a,um : du Caucase, montagne située au nord de la Grèce.

clamo, as, are : crier

claudo, (cludo) is, ere, clausi, clausum : enfermer, fermer, clôturer

collum, i, n. : cou

concubitus, us, m. : l'accouplement

cornu, us, n. : corne

dementia, ae, f. : démence, folie

Dictaeus,a,um : de Dicté (montagne de Crète consacrée à Jupiter)

errabundus,a,um : errant

erro, as, are : errer

falsus, a, um : faux

fero, fers, ferre, tuli, latum : porter, supporter, rapporter

fons, fontis, m. : la source, la fontaine. (quo fonte , ablatif de lieu, introduit la proposition)

forsitan : peut-être

forte, adv. : par hasard (si qua forte : s’il se trouve par hasard, par quelque côté, que ...)

fortunatus, a, um : heureux, favorisé par la chance

frons, ontis, f. : front

fulcio, is, ire, fulsi, fultum : soutenir, étayer

furtum, i, n. : vol, larcin

Gortyniaus,a,um : de Gortyne (ville de Crète)

grex, gregis, m. : troupeau

herba, ae, f. : herbe

hic, haec, hoc : adj : ce, cette ; pr : celui-ci, celle-ci

hinc, adv. : d'ici, là-dessus, ensuite, puis

hyacinthus,i,m : hyacinthe, lis martagon

Hylas,ai,m : Hylas, ami d’Hercule dans l’expédition des Argonautes ; attiré par des Nymphes alors qu’il puisait de l’eau, il disparut, noyé. Hylan : accusatif ; Hyla ! vocatif

ilex, ilicis, f. : l'yeuse (sorte de chêne)

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

impleo,es,ere, implevi, impletum : emplir, remplir(implerunt = impleverunt)

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

infelix, icis : malheureux

jacio,is,ere, jeci, jactum : jeter

jam, adv. : déjà, à l'instant

juvencus, i, m. : le jeune taureau

lapis, idis, m. : pierre

latus, eris, n. : le côté, le flanc

levis,is, e : lisse, poli (attention à la scansion, le e de lev- est long !)

litus, oris, n. : rivage

magnus, a, um : grand

mollis, e : mou, fluide, souple, flexible

mons, montis, m. : montagne

mugitus, us, m. : le mugissement

nauta, ae, m. : marin

nemus, oris, n. : la forêt, le bois

niger, gra, grum : noir

niveus, a, um : de neige, blanc comme la neige

non, neg. : ne...pas

noster, tra, trum : adj. notre, nos

numquam, inv. : ne... jamais

nunc, adv. : maintenant

nympha, ae, f. : nymphe

obvius, a, um : qui se trouve sur le passage de qqn. (+ D), banal

oculus, i, m. : oeil

omnis,is, e : tout

pallens,entis : pâle, blême ; vert clair, verdâtre, jaunâtre

Pasiphae, Pasiphaes (acc grec : Pasiphaen) : Pasiphaé, épouse de Minos, et mère du Minotaure, fruit d’un amour monstrueux avec un taureau blanc.

pecus, udis, f. : bête domestique (de troupeau)

perduco, is, ere, duxi, ductum : amener, conduire

Proetides, um f pl : les Proetides ; les 2 filles de Proetos, roi d’Argos, furent frappées de folie par Héra-Junon, qu’elles avaient défiée, et se crurent transformées en génisses ; elles en prirent le comportement.

Prometheus, i, m. : Prométhée

Pyrrha, ae, f : Pyrrha, fille d’Epiméthée et de Pandore ; avec son mari Deucalion, sauvés du déluge à cause de leur piété, ils repeuplèrent la terre en jetant des pierres ( « les os de la terre ») derrière eux, d’où naquirent hommes et femmes actuels.

quaereo, es, ere, sivi,situm : rechercher

quamvis, conj. : bien que

qui, quae, quod : qui ; interr. quel ? lequel ?

refero, fers, ferre, tuli, latum : 1. reporter 2. porter en retour, rapporter

regnum, i, n. : pouvoir royal, trône, royaume, règne ; regna Saturnia désigne l’ « âge d’or » antérieur au déluge.

relinquo, is, ere, reliqui, relictum : laisser, abandonner

rumino,as,are : ruminer

saepe, inv. : souvent

saltus, us, m. : les pâturages boisés

Saturnius,a,um : de Saturne

sequor, eris, i, secutus sum : 1. suivre 2. poursuivre, rechercher 3. venir après 4. tomber en partage

sese, pron. : = se

si, conj. : si

solor, aris, ari : réconforter, adoucir

sono, as, are, sonui, sonitum : sonner, résonner, répercuter, faire du bruit

stabulum, i, n. : l’étable

sub, prép. : + Abl. : sous

sum, es, esse, fui : être, exister ; en tête de phrase : il y a

tam, adv. : si, autant

tamen, adv. : cependant

timeo, es, ere, timui : craindre

tu, te, tui, tibi, te : tu, te, toi

turpis,is, e : honteux

ullus, a, um : un seul ; remplace nullus dans une tournure négative

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que

vacca, ae, f. : vache

vestigium, ii, n. : trace de pas, trace

virgo, ginis, f. : vierge, jeune fille non mariée

viridis, e : vert

volucris, is, f. : oiseau


Bucolique 6 : SILÈNE(4) v41-60

Traduction au plus près du texte


Hinc lapides Pyrrhae jactos, Saturnia regna,

Caucasiasque refert volucres furtumque Promethei.

His adjungit, Hylan nautae quo fonte relictum

clamassent, ut litus « Hyla, Hyla » omne sonaret.

Et fortunatam, si numquam armenta fuissent,  45

Pasiphaen nivei solatur amore juvenci.

A ! virgo infelix, quae te dementia cepit ?

Proetides implerunt falsis mugitibus agros ;

at non tam turpes pecudum tamen ulla secuta est

concubitus, quamvis collo timuisset aratrum, 50

et saepe in levi quaesisset cornua fronte.

A! virgo infelix, tu nunc in montibus erras:

ille, latus niveum molli fultus hyacintho,

ilice sub nigra pallentes ruminat herbas,

aut aliquam in magno sequitur grege. « Claudite, Nymphae, 55

Dictaeae Nymphae, nemorum jam claudite saltus,

si qua forte ferant oculis sese obvia nostris

errabunda bovis vestigia; forsitan illum,

aut herba captum viridi, aut armenta secutum,

perducant aliquae stabula ad Gortynia vaccae. » 60

Puis il raconte (refert) les cailloux de Pyrrha jetés, le règne de Saturne,

les oiseaux du Caucase et le larcin de Prométhée.

à ces choses-là il ajoute la source où les marins appelaient à grands cris Hylas qui y avait été laissé,

de sorte que tout le rivage répercutait « Hylas ! Hylas ! ».

Et <elle qui aurait été> heureuse, si les troupeaux n’avaient jamais existé ,

Pasiphaée, <Silène la> réconforte (solatur) de <son>amour d’un (pour un) jeune taureau blanc comme la neige.

Ah ! malheureuse jeune femme, quelle folie t’a saisie ?

Les Protéides ont empli la campagne de faux mugissements ;

mais pourtant aucune n’a recherché d’aussi honteux accouplements de bêtes,

quoiqu’elles craignissent la charrue pour leur cou,

et souvent cherchassent <en vain> des cornes sur leur front lisse.

Ah ! malheureuse jeune femme, toi, à présent, tu erres dans les montagnes :

lui, soutenu quant à son flanc de neige par l’hyacinthe souple,

sous une yeuse sombre, il rumine des herbes verdâtres,

ou recherche quelque <génisse> dans son grand troupeau. « Clôturez, Nymphes,

Nymphes du Dicté, clôturez désormais les pâturages des forêts,

au cas où, sur le passage, se présenteraient à nos (mes) yeux

quelques traces errantes du taureau ; peut-être que lui (= le taureau),

ou captivé par l’herbe verte, ou suivant les troupeaux,

des vaches le conduisent aux étables de Gortyne...


« Traduction » de Paul Valéry :

Puis il chante Pyrrha, la semeuse de pierres,

Saturne, les vautours, le vol de Prométhée,

Puis, il évoque Hylas, noyé dans la fontaine,

Et les cris des marins hurlant : Hylas ! Hylas !

Et puis Pasiphaé, victime des troupeaux, 45

qu’il console du mal d’aimer un taureau blanc :

Quelle fureur t’a prise, ô vierge infortunée !

Des Prétides, poussant des mugissements feints,

Nulle pourtant n’osa désirer une bête,

Quoique sentant le faix d’un joug imaginaire, 50

Et sur son front poli des cornes se dresser.

Te voici par les monts, errante désolée,

Mais lui, parmi les fleurs, baignant son flanc de neige,

Dessous le rouvre obscur, rumine l’herbe claire,

Ou, dans tout le troupeau, cherche quelque génisse. 55

« Barrez, Nymphes, barrez les clairières des bois,

« Du taureau vagabond, mes yeux verront peut-être

« Quelque trace... Peut-être, à quelque pâturage

« Tenté par l’herbe verte ou suivant un troupeau,

« Cherchera-t-il sa vache aux étables de Crète ? » 60



Mots de liaisons


amitié amour Crète folie/furor Pasiphaé Prométhée Saturne

Valid XHTML 1.0!