Evandre - 13 30 Silène prisonnier

           

13 30 Silène prisonnier (Bucolique 06 : Silène, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

Lutte pour rire

Bucolique 6 : SILÈNE(2) v13-30

Silène prisonnier


Pergite, Pierides. Chromis et Mnasyllus in antro

Silenum pueri somno videre jacentem,

inflatum hesterno venas, ut semper, Iaccho; 15

serta procul tantum capiti delapsa jacebant

et gravis attrita pendebat cantharus ansa.

Adgressi (nam saepe senex spe carminis ambo

luserat) iniciunt ipsis ex vincula sertis.

Addit se sociam timidisque supervenit Aegle, 20

Aegle, Naiadum pulcherrima, jamque videnti

sanguineis frontem moris et tempora pingit.

Ille dolum ridens : « Quo vincula nectitis? » inquit;

« Solvite me, pueri; satis est potuisse videri.

Carmina quae vultis cognoscite; carmina vobis, 25

huic aliud mercedis erit. » Simul incipit ipse.

Tum vero in numerum Faunosque ferasque videres

ludere, tum rigidas motare cacumina quercus;

nec tantum Phoebo gaudet Parnasia rupes,

nec tantum Rhodope miratur et Ismarus Orphea. 30


Vocabulaire dans l’ordre du texte :

13

pergo, is, ere, perrexi, perrectum : 1. diriger, poursuivre 2. continuer de, persister à 3. aller plus loin, continuer sa route,aller de l’avant

Pierides, um f pl : Piérides (nom des Muses des monts de Piérie, région située au sud-est de la Macédoine.)

Chromis, is, m : Chromis (nom de berger, chez Théocrite)

et, conj. : et, aussi

Mnasyllus, i m : Mnasyle (nom de berger)

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

antrum, i, n. : antre, grotte, caverne

Silenus, i, m. : Silène (père de Bacchus)

puer, pueri, m. : enfant, jeune esclave ; le terme désigne ici les jeunes bergers

somnus, i, m. : sommeil

video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : paraître, sembler)

jaceo, es, ere, cui : être étendu, s'étendre

15

inflo, as, are, avi, atum : enfler, gonfler

hesternus,a,um , adj : d’hier, de la veille

vena, ae, f. : la veine (accusatif de relation)

ut, adv. : comme, ainsi que

semper, adv. : toujours

Iacchus, i, m. : Bacchus ( et, par métonymie, le vin, l’ivresse)

serta, orum, n pl : guirlandes, tresses, couronnes

procul, adv. : loin, au loin, de loin

tantum, adv. : seulement

caput, itis, n. :1. la tête (datif complément de delapsa) 2. l'extrémité 3. la personne 4. la vie, l'existence 5. la capitale

delabor, beris, labi, lapsus sum : tomber de; glisser de ; descendre vers

gravis, e : sérieux, triste, lourd

attero, is, ere, attrivi, attritum : frotter contre, enlever par frottement, user, écraser

pendeo, es, ere, pependi, - : être suspendu, pendre (sous-entendu : à sa main)

cantharus, i, m. : la coupe à anses

ansa,ae f : l’anse (attrita...ansa : ablatif de qualité, complète cantharus)

adgredior,eris,i, adgressus sum : attaquer, assaillir

nam, conj. : de fait, voyons, car

saepe, inv. : souvent

senex, senis, m. : vieillard

spes, ei, f. : espoir

carmen, minis, n. : poème, incantation

ambo, ambae, o : les deux ensemble (acc pl ambo...)

ludo, is, ere, lusi, lusum : jouer, se jouer de, se moquer de

in(j)icio, is, ere, jeci, jectum : jeter sur

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

ex, prép. : (+abl) hors de, de, à partir de, tiré de

vinculum, i, n. : lien, chaîne (attention à la scansion !)

20

addo, is, ere, didi, ditum : ajouter

se, pron. réfl. : se, soi

socius, a, um : associé, en commun, allié

timidus, a, um : craintif, pris de crainte

super-venio, is, ire, veni, ventum : survenir ; +D : venir en aide, en appui à qqn

Aegle,es,f (terminaison longue) : Églé, une Naïade (nymphe des eaux douces) ; son nom, grec, connote la lumière, l’éclat

Naiades, um, f. : les Naïades

pulcherrimus, a, um : très beau, le plus beau

jam, adv. : déjà, à l'instant, désormais

videnti : sous-entendu Sileno ; video,es,ere, vidi, visum : voir, regarder, observer

sanguineus, a, um : sanglant

frons, ontis, f. : front

morum,i,n : la mûre (fruit du mûrier ; le o est long))

tempora,um, n pl : les tempes (et, par métonymie, le visage entier)

pingo, is, ere, pinxi, pictum : peindre, teindre, barbouiller

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

dolus, i, m. : l'adresse, la ruse, la manoeuvre

rideo, es, ere, risi, risum : rire, rire de (+ accusatif)

quo , adv interrogatif : pourquoi, en vue de quoi, dans quelle intention

necto, is, ere, nex(u)i, nexum : lier, nouer, rendre esclave pour dettes

inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle

solvo, is, ere, solui, solutum : détacher, payer, dénouer

ego, me, mei, mihi, me : moi, je

satis, adv. : assez, suffisamment ; satif est + proposition infinitive : il suffit, il est suffisant, c’est assez que

possum, potes, posse, potui : pouvoir ( potuisse videri : formule très elliptique, et un peu obscure ; il faut sous-entendre soit : potuisse me videri a vobis, soit : vos potuisse videri nectere me )

25

carmen, minis, n. : poème, incantation

qui, quae, quod : qui ; interr. quel ? lequel ?

volo,vis,velle,volui : vouloir, désirer, souhaiter

cognosco, is, ere, novi, cognitum : 1. apprendre à connaître, prendre connaissance de, étudier ; pf. : savoir 2. reconnaître 3. instruire (une affaire)

vos, vos, vestrum, vobis, vobis : vous

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

alius, a, ud : autre, un autre ; au neutre : autre chose

merces, edis, f. : salaire, récompense, prix (génitif explicatif : en fait de ...)

sum, es, esse, fui : être ; en tête de phrase : il y a

simul, inv. : adv. en même temps, conj : dès que

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

ipse, a, um : (moi, toi, lui,...) même

tum, adv. : alors

vero, inv. : 1 en vérité ; 2 mais

numerus, i, m. : le nombre, la cadence ; in numerum ludere : s’ébattre en cadence, folâtrer en cadence

Faunus, i, m. : 1 Faunus, Pan ; 2 au pl : les Faunes, divinités champêtres ressemblant aux satyres, à l’apparence mi-humaine, mi-bestiale.

fera, ae, f. : la bête sauvage

rigidus, a, um : dur, inflexible ; rude, sévère

moto,as, are : mouvoir fréquemment, remuer, agiter

cacumen, minis, n. : extrême pointe, sommet, faîte, cime

quercus, us, f. : le chêne

nec, adv. : et...ne...pas 

tantum, adv. : tant de, tellement, autant ; seulement

Phoebus, i, m. : nom grec d'Apollon

gaudeo, es, ere, gavisus sum : se réjouir de (+ abl), éprouver de la joie

Parnasius,a,um : du mont Parnasse (au nord de Delphes ; séjour des Muses et d’Apollon)

rupes, is, f. : la paroi de rocher, le rocher, le roc, l'antre, la caverne

Rhodope, es, f. : le Rhodope (montagne de Thrace, pays d’Orphée)

miror, aris, ari : 1. s'étonner, être surpris 2. voir avec étonnement, admirer

Ismarus,i,m : Ismarus, montagne de Thrace, pays d’Orphée

Orphea : acc grec d’Orpheus, Orphée ; synizèse (contraction de 2 voyelles qui ne comptent que pour une ; spondée)


Vocabulaire par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

addo, is, ere, didi, ditum : ajouter

alius, a, ud : autre, un autre

caput, itis, n. :1. la tête 2. l'extrémité 3. la personne 4. la vie, l'existence 5. la capitale

carmen, minis, n. : poème, incantation

cognosco, is, ere, noui, nitum : 1. apprendre à connaître, étudier ; pf. : savoir 2. reconnaître 3. instruire (une affaire)

ego, mei : je

et, conj. : et, aussi

ex, prép. : (+abl) hors de, de

fero, fers, ferre, tuli, latum : porter, supporter, rapporter

gravis, e : sérieux, triste, lourd

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle

ipse, a, um : (moi, toi, lui,...) même

jaceo, es, ere, cui : être étendu, s'étendre

jam, adv. : déjà, à l'instant

nam, conj. : de fait, voyons, car

nec, adv. : et...ne...pas

numerus, i, m. : le nombre, la cadence, la mesure

possum, potes, posse, potui : pouvoir

puer, eri, m. : enfant, jeune esclave

qui, quae, quod : qui ; interr. quel ? lequel ?

quo : pourquoi ?

saepe, inv. : souvent

satis, adv. : assez, suffisamment

se, pron. réfl. : se, soi

semper, adv. : toujours

simul, inv. : adv. en même temps, conj : dès que

spes, ei, f. : espoir

sum, es, esse, fui : être ; en tête de phrase : il y a

tantum, adv. : tant de, tellement ; seulement

tum, adv. : alors

ut, adv. : comme, ainsi que

vero, inv. : 1 en vérité ; 2 mais

video, es, ere, vidi, visum : voir (uideor, eris, eri, uisus sum : paraître, sembler)

volo,vis,velle,volui : vouloir

vos, vestrum : vous

fréquence 2 :

fera, ae, f. : la bête sauvage

frons, ontis, f. : front

gaudeo, es, ere, gavisus sum : se réjouir

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

miror, aris, ari : 1. s'étonner, être surpris 2. voir avec étonnement, admirer

procul, adv. : loin, au loin, de loin

senex, senis, m. : vieillard

socius, a, um : associé, en commun,

solvo, is, ere, solui, solutum : détacher, payer, dénouer

somnus, i, m. : sommeil

fréquence 3 :

dolus, i, m. : l'adresse, la ruse

ludo, is, ere, lusi, lusum : jouer, folâtrer, s’ébattre ; + acc : se jouer de, se moquer de

pendeo, es, ere, pependi, - : être suspendu

pergo, is, ere, perrexi, perrectum : 1. diriger, poursuivre 2.. continuer de, persister à 3.. aller plus loin, continuer

rideo, es, ere, risi, risum : rire, rire de qqn

vena, ae, f. : la veine

vinculum, i, n. : lien, chaîne

fréquence 4 :

ambo, ambae, o : les deux ensemble (acc m pl ambo ou ambos)

in(j)icio, is, ere, jeci, jectum : jeter sur

merces, edis, f. : salaire, récompense, prix

rupes, is, f. : le rocher, la paroi de rocher, l'antre, la caverne

timidus, a, um : craintif

ne pas apprendre :

Aegle,es, f : Églé, une Naïade

ansa, ae, f : l’anse

antrum, i, n. : antre, grotte, caverne

attero, is, ere, attriui, attritum : frotter contre, enlever par frottement, user, écraser

cacumen, minis, n. : extrême pointe

cantharus, i, m. : la coupe à anses

Chromis,is, m : Chromis (nom de berger)

delabor, beris, bi, lapsus sum : tomber de; descendre vers

Faunus, i, m. : Faunus, Pan ; au pl : les Faunes

hesternus,a,um : d’hier, de la veille

Iacchus, i, m. : Bacchus (et, par métonymie, le vin, l’ivresse)

inflo, as, are : enfler, gonfler

Ismarus,i,m : L’Ismarus, montagne de Thrace, pays d’Orphée

Mnasyllus,i : Mnsylus, nom de berger

morum,i,n : la mûre

moto,as,are : mouvoir fréquemment

Naiades, um, f. : les Naiades

necto, is, ere, nex(u)i, nexum : lier, nouer, rendre esclave pour dettes

Orpheus,ei : Orphée (acc grec Orphea)

Parnasius,a,um : du Parnasse (montagne fréquentée par Apollon et les Muses)

Phoebus, i, m. : nom grec d'Apollon

Pierides, um f pl : Piéride (nom de Muses)

pingo, is, ere, pinxi, pictum : peindre, teindre, barbouiller

quercus, us, f. : le chêne

Rhodope, es, f. : le Rhodope (montagne de Thrace)

rigidus, a, um : rigide, rude, sévère, inflexible, raide

sanguineus, a, um : sanglant

serta,orum,n pl : guirlandes, tresses, couronnes

Silenus, i, m. : Silène (père de Bacchus); au pluriel : les Silènes (voisins des Satyres)

supervenio, is, ire, veni, ventum : survenir ; + D venir à la rescousse de, en aide à

tempora,um n pl : les tempes (et par métonymie, le visage)


Vocabulaire alphabétique :

addo, is, ere, didi, ditum : ajouter

adgredior,eris,i, adgressus sum : attaquer, assaillir

Aegle,es,f (terminaison longue) : Églé, une Naïade (nymphe des eaux douces) ; son nom, grec, connote la lumière, l’éclat

alius, a, ud : autre, un autre ; au neutre : autre chose

ambo, ambae, o : les deux ensemble (acc pl ambo...)

ansa,ae f : l’anse (attrita...ansa : ablatif de qualité, complète cantharus)

antrum, i, n. : antre, grotte, caverne

attero, is, ere, attrivi, attritum : frotter contre, enlever par frottement, user, écraser

cacumen, minis, n. : extrême pointe, sommet, faîte, cime

cantharus, i, m. : la coupe à anses

caput, itis, n. :1. la tête (datif complément de delapsa) 2. l'extrémité 3. la personne 4. la vie, l'existence 5. la capitale

carmen, minis, n. : poème, incantation

carmen, minis, n. : poème, incantation

Chromis, is, m : Chromis (nom de berger)

cognosco, is, ere, novi, nitum : 1. apprendre à connaître, étudier ; pf. : savoir 2. reconnaître 3. instruire (une affaire)

delabor, beris, labi, lapsus sum : tomber de; glisser de ; descendre vers

dolus, i, m. : l'adresse, la ruse

ego, me, mei, mihi, me : moi, je

et, conj. : et, aussi

ex, prép. : (+abl) hors de, de, à partir de, tiré de

Faunus, i, m. : 1 Faunus, Pan ; 2 au pl : les Faunes, divinités champêtres ressemblant aux satyres, à l’apparence mi-humaine, mi-bestiale.

fera, ae, f. : la bête sauvage

frons, ontis, f. : front

gaudeo, es, ere, gavisus sum : se réjouir

gravis, e : sérieux, triste, lourd

hesternus,a,um , adj : d’hier, de la veille

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

Iacchus, i, m. : Bacchus ( et, par métonymie, le vin, l’ivresse)

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

in(j)icio, is, ere, jeci, jectum : jeter sur

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

inflo, as, are, avi, atum : enfler, gonfler

inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle

ipse, a, um : (moi, toi, lui,...) même

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

Ismarus,i,m : Ismarus, montagne de Thrace, pays d’Orphée

jaceo, es, ere, cui, citurus : être étendu, s'étendre

jam, adv. : déjà, à l'instant

ludo, is, ere, lusi, lusum : jouer, se jouer de, se moquer de

merces, edis, f. : salaire, récompense, prix (génitif explicatif : en fait de ...)

miror, aris, ari : 1. s'étonner, être surpris 2. voir avec étonnement, admirer

Mnasyllus, i m : Mnasyle (nom de berger)

morum,i,n : la mûre (fruit du mûrier ; le o est long))

moto,as, are : mouvoir fréquemment

Naiades, um, f. : les Naïades

nam, conj. : de fait, voyons, car

nec, adv. : et...ne...pas 

necto, is, ere, nex(u)i, nexum : lier, nouer, rendre esclave pour dettes

numerus, i, m. : le nombre, la cadence ; in numerum ludere : s’ébattre en cadence, folâtrer en cadence

Orphea : acc grec d’Orpheus, Orphée ; synizèse (contraction de 2 voyelles qui ne comptent que pour une ; spondée)

Parnasius,a,um : du mont Parnasse (au nord de Delphes ; séjour des Muses et d’Apollon)

pendeo, es, ere, pependi, - : être suspendu, pendre (sous-entendu : à sa main)

pergo, is, ere, perrexi, perrectum : 1. diriger, poursuivre 2. continuer de, persister à 3. aller plus loin, continuer

Phoebus, i, m. : nom grec d'Apollon

Pierides, um f pl : Piérides (nom des Muses des monts de Piérie, région située au sud-est de la Macédoine.)

pingo, is, ere, pinxi, pictum : peindre, teindre, barbouiller

possum, potes, posse, potui : pouvoir ( potuisse videri : formule très elliptique, et un peu obscure ; il faut sous-entendre soit : potuisse me videri a vobis, soit : vos potuisse videri nectere me )

procul, adv. : loin, au loin, de loin

puer, pueri, m. : enfant, jeune esclave ; le terme désigne ici les jeunes bergers

pulcherrimus, a, um : très beau, le plus beau

quercus, us, f. : le chêne

qui, quae, quod : qui ; interr. quel ? lequel ?

quo , adv interrogatif : pourquoi, en vue de quoi, dans quelle intention

Rhodope, es, f. : le Rhodope (montagne de Thrace, pays d’Orphée)

rideo, es, ere, risi, risum : rire, rire de (+ accusatif)

rigidus, a, um : dur, inflexible ; rude, sévère

rupes, is, f. : la paroi de rocher, le rocher, l'antre, la caverne

saepe, inv. : souvent

sanguineus, a, um : sanglant

satis, adv. : assez, suffisamment ; satif est + proposition infinitive : il suffit, il est suffisant, c’est assez que

se, pron. réfl. : se, soi

semper, adv. : toujours

senex, senis, m. : vieillard

serta, orum, n pl : guirlandes, tresses, couronnes

Silenus, i, m. : Silène (père de Bacchus)

simul, inv. : adv. en même temps, conj : dès que

socius, a, um : associé, en commun, allié

solvo, is, ere, solui, solutum : détacher, payer, dénouer

somnus, i, m. : sommeil

spes, ei, f. : espoir

sum, es, esse, fui : être ; en tête de phrase : il y a

super-venio, is, ire, veni, ventum : survenir ; +D : venir en aide, en appui à qqn

tantum, adv. : seulement

tantum, adv. : tant de, tellement, autant ; seulement

tempora,um, n pl : les tempes (et, par métonymie, le visage entier)

timidus, a, um : craintif

tum, adv. : alors

ut, adv. : comme, ainsi que

vena, ae, f. : la veine (accusatif de relation)

vero, inv. : 1 en vérité ; 2 mais

videnti : sous-entendu Sileno

video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : paraître, sembler)

vinculum, i, n. : lien, chaîne

volo,vis,velle,volui : vouloir

vos, vos, vestrum, vobis, vobis : vous


Bucolique 6 : SILÈNE(2) v13-30

Traduction au plus près du texte


Pergite, Pierides. Chromis et Mnasyllus in antro

Silenum pueri somno videre jacentem,

inflatum hesterno venas, ut semper, Iaccho; 15

serta procul tantum capiti delapsa jacebant

et gravis attrita pendebat cantharus ansa.

Adgressi (nam saepe senex spe carminis ambo

luserat) iniciunt ipsis ex vincula sertis.

Addit se sociam timidisque supervenit Aegle, 20

Aegle, Naiadum pulcherrima, jamque videnti

sanguineis frontem moris et tempora pingit.

Ille dolum ridens : « Quo vincula nectitis? » inquit;

« Solvite me, pueri; satis est potuisse videri.

Carmina quae vultis cognoscite; carmina vobis, 25

huic aliud mercedis erit. » Simul incipit ipse.

Tum vero in numerum Faunosque ferasque videres

ludere, tum rigidas motare cacumina quercus;

nec tantum Phoebo gaudet Parnasia rupes,

nec tantum Rhodope miratur et Ismarus Orphea. 30


Allez de l’avant, Piérides ! Chromis et Mnasylle, jeunes bergers (pueri),

voient dans sa caverne (in antro) Silène gisant sous l’effet du sommeil,

enflé quant à ses veines, comme toujours, par le Iacchos (= le vin) de la veille ; 15

seulement ses guirlandes, ayant glissé de sa tête, gisent au loin,

et sa lourde coupe à l’anse usée pend <à sa main>.

Après l’avoir attaqué (car souvent le vieillard, par l’espoir d’un poème, les avait tous deux

joués) il jettent sur <lui> des liens <faits> à partir des guirlandes elles-mêmes.

Églée s’ajoute à <eux> pris de crainte comme alliée et vient à leur aide, 20

Églée, la plus belle des Naïades, et, lui qui l’observe désormais,

elle lui peint le front et le visage de mûres sanglantes.

Mais (asyndète) lui, riant de leur manoeuvre : « Dans quelle intention me chargez-vous de liens ? », dit-il ;

« Déliez-moi, <mes> enfants ! c’est assez d’avoir pu être vus <me charger de liens> !

Prenez connaissance des poèmes que vous souhaitez ; ces poèmes pour vous, 25

mais (asyndète) pour elle autre chose, serviront de salaire. » En même temps, lui-même, il commence.

Alors en vérité on aurait vu Faunes et bêtes fauves en cadence

folâtrer, et (tum : alors) les chênes inflexibles agiter leur cime ;

ni le roc du Parnasse n’éprouve autant de joie à cause de Phébus,

ni le Rhodope et l’Ismarus ne regardent avec autant d’admiration Orphée. 30


Traduction de Paul Valéry :

À vous, Muses !... Mnasyle et Chromis dans un antre 13

Voient Silène dormant, ivre comme toujours,

Ses artères encore étaient de vin gonflées, 15

Son chapeau de feuillage était chu de son front,

Et sa main laissait pendre une lourde bouteille.

Ils assaillent le vieux qui les avait joués,

Leur promettant ses chants. De ses fleurs, ils l’enchaînent.

Églé se joint à eux, la plus belle des nymphes. 20

Il entrouvre les yeux, mais Églé lui barbouille

Les tempes et le front du sang vermeil des mûres.

« Pourquoi me ficeler ? » dit-il, riant du tour,

« Défaites ces liens. Je me trouve assez vu.

Je vais chanter pour vous ; mais un autre régal 25

Sera pour celle-ci. » Le voilà qui prélude.

En cadence aussitôt dansent Faunes et fauves.

Le branle gagne aussi les cimes des durs chênes.

Phoebus même, jamais ne plut tant au Parnasse.

Au Rhodope, jamais plus admirable Orphée. 30


Mots de liaisons


Apollon/Phoebus art Bacchus/Dionysos ivresse musique Orphée Protée rire

Valid XHTML 1.0!