Evandre - 04 Critique d'Auguste

           

04 Critique d'Auguste (De brevitate vitae, Sénèque)

Format pdf : Texte au format PDF

le pouvoir n'est qu'un divertissement

De brevitate vitae 04


Auguste, ou le divertissement du pouvoir

Potentissimis et in altum sublatis hominibus excidere voces videbis quibus otium optent, laudent, omnibus bonis suis praeferant. Cupiunt interim ex illo fastigio suo, si tuto liceat, descendere; nam ut nihil extra lacessat aut quatiat, in se ipsa fortuna ruit.

Divus Augustus, cui di plura quam ulli praestiterunt, non desiit quietem sibi precari et vacationem a re publica petere; omnis ejus sermo ad hoc semper revolutus est, ut speraret otium; hoc labores suos, etiam si falso, dulci tamen oblectabat solacio, aliquando se victurum sibi. In quadam ad senatum missa epistula, cum requiem suam non vacuam fore dignitatis nec a priore gloria discrepantem pollicitus esset, haec verba inueni: « sed ista fieri speciosius quam promitti possunt. Me tamen cupido temporis optatissimi mihi provexit ut, quoniam rerum laetitia moratur adhuc, praeciperem aliquid voluptatis ex verborum dulcedine. » Tanta visa est res otium ut illam, quia usu non poterat, cogitatione praesumeret. Qui omnia videbat ex se uno pendentia, qui hominibus gentibusque fortunam dabat, illum diem laetissimus cogitabat quo magnitudinem suam exueret. Expertus erat quantum illa bona per omnis terras

fulgentia sudoris exprimerent, quantum occultarum sollicitudinum tegerent: cum civibus primum, deinde cum collegis, novissime cum affinibus coactus armis decernere, mari terraque sanguinem fudit. Per Macedoniam, Siciliam, Aegyptum, Syriam Asiamque et omnes prope oras bello circumactus Romana caede lassos exercitus ad externa bella convertit. Dum Alpes pacat inmixtosque mediae paci et imperio hostes perdomat, dum ultra Rhenum et Euphratem et Danuvium terminos movet, in ipsa urbe Murenae, Caepionis, Lepidi, Egnati, aliorum in eum mucrones acuebantur. Nondum horum effugerat insidias: filia et tot nobiles juvenes adulterio, velut sacramento adacti, jam infractam aetatem territabant plusque et iterum timenda cum Antonio mulier. Haec ulcera cum ipsis membris absciderat: alia subnascebantur; velut grave multo sanguine corpus parte semper aliqua rumpebatur. Itaque otium optabat, in hujus spe et cogitatione labores ejus residebant, hoc votum erat ejus qui voti compotes facere

poterat.




Vocabulaire classé par ordre alphabétique :

absci(n)do,is,ere,cidi,cissum : détacher en coupant, trancher

acuo,is,ere,ui,utum : aiguiser

adigo,is,ere,egi,actum : pousser à ou vers, rapprocher; contraindre

adulterium,ii : l’adultère

affinis,is : parent par alliance, allié

aliquando : un jour

caedes,is : le meurtre, le carnage

circum-ago,is,ere,egi,actum : entraîner, emporter de toutes parts

cogitatio, onis : pensée, représentation, imagination

cogito,as,are : se représenter

compso,otis + génitif : qui est maître de; qui a recouvré; qui est en possession de

decerno,is,ere,crevi, cretum : décider, trancher, obtenir la décision

desino,is,ere,si(v)i,situm : cesser de

dignitas,atis : la dignité, le rang

discrepo,as,are,avi, atum (ab + abl) : n’être pas d’accord avec

dulcedo,inis : douceur, saveur

excido,is,ere,excidi : tomber

exercitus,us : l’armée

exprimo,is,ere : faire couler, exprimer

exuo,is,ere,i,utum : se dépouiller de, renoncer à

fastigium,ii : sommet (faîte)

fortuna,ae : le sort;; fortunae,arum : les biens...

gens, gentis : le peuple

gravis,is,e : lourd, alourdi, grave

hostis,is : l’ennemi (public)

immixtus,a,um + dat : mêlé à

imperium,ii : le pouvoir

infringo,is,ere,fregi,fractum : briser, abattre

interim : parfois, pour cette fois

lacesso,is,ere,lacessivi : provoquer, ébranler

lassus,a,um : lassé de (+ abl)

moror,aris,ari : tarder

moveo,es,ere,movi,motum : remuer, déplacer, émouvoir

mucro,onis,m : le poignard

mulier,eris : la femme, l’épouse

novissime : en dernier lieu

oblecto,as,are : distraire, charmer

occulto,as,are : cacher, dissimuler (cf français occulter, occulte )

opto,as,are ... : souhaiter

ora,ae : rivage, contrée

otium,ii : le loisir

paco,as,are ... : pacifier

pax,pacis : paix

perdomo,as,are,ui,itum : soumettre totalement

polliceor,eris,eri,citus sum : offrir, promettre

praecipio,is,ere,cepi,ceptum : prendre par avance

praesto,as,are, stiti : donner, fournir, mettre à disposition

praesumo,is,ere,sumpsi,sumptum : se saisir par avance de

precor,aris,ari : supplier, souhaiter

proveho,is,ere,vexi,vectum : pousser en avant; ut + subj : entraîner à, engager à, pousser à

requies,etis : le repos, la retraite

re-sido,is,ere,sessi,sessum : s’arrêter, se calmer

revolvor,eris,i,volutus sum (ut + subj) : en revenir à

rumpo,is,ere, rupi, ruptum : briser (passif à sens pronominal, ici)

sacramentum,i : le serment, la foi jurée

sanguis,inis : le sang

solacium,ii : consolation, soulagement

sollicitudo,inis : souci

speciosus,a,um : brillant, illusoire (cf français spécieux)

spes,spei : l’espoir, l’attente

sudor,oris : la sueur

tego,is,ere,texi,tectum : couvrir, recouvrir

terminus,i : la borne

territo, cf terreo (fréquentatif)

tollo,is,ere,substuli, sublatum : élever, soulever

tutus,a,um : en sécurité

ulcus,eris,n : l’ulcère, la plaie

ut + subj : que, afin que, à supposer que, de telle sorte que

vacatio,onis : exemption, dispense

vacuus,a,um + abl : vide de, exempt de

velut : comme

vox, vocis,f : voix, parole



Grammaire :

extra, supra

nondum

dum + présent

si + subj. et principale à l’indicatif



Repères biographiques :

AUGUSTE (63 av JC/ 14 ap JC) ; nom originel : Octave

Sa mère est la nièce de César, son père meurt en 59. César s’en occupe alors; éducation soignée.

45 : adopté par César, qui en fait son héritier.

44 : assassinat de César; Octave jure de le venger

44-31(28) : conquête du pouvoir :

43 : conclusion du Second Triumvirat, pou 5 ans entre Antoine, Octave, Lépide . Cicéron, proscrit, est assassiné. Les trois triumvirs se partagent le monde. Ils vainquent les « Césaricides » (victoire de Philippes : octobre 42). Octave marie sa soeur Octavie à Antoine (en 40)

37 : renouvellement du triumvirat, pour 5 ans. Tensions : nouveau pacte : Antoine a l’Orient, Octave l’Occident; Lépide est marginalisé.

32 : Octave se fait jurer fidélité par tout l’Occident, et déclare la guerre à Antoine.

Sept.31 : Victoire d’Octave à Actium, puis pacification de l’Orient.

Août 29 : triomphe célébré à Rome (qui comprend à peu près 800 000 habitants)

31- 23 : installation du Principat;

28 : princeps senatus; en janvier 27, Octave remet tous ses pouvoirs entre les mains du sénat (sincèrement?) qui le prie de rester, et lui remet un imperium proconsulaire pour 10 ans, renouvelable... et renouvelé; le sénat lui confère le titre d’Augustus.

27-23 : Auguste se fait renouveler régulièrement le consulat.

23 : il se fait conférer la puissance tribunitienne, renouvelée chaque année.

12 av JC : à la mort de Lépide, Grand Pontife, Auguste prend ce titre

Problèmes généalogiques : Octave fut marié 3 fois, sa soeur Octavie 2 fois. ( la deuxième, avec Claudius Marcellus ). Retenez seulement qu’entre ces deux lignées, les croisements furent nombreux, dont les « fruits » furent Tibère, Caligula, Claude, Agrippine et Néron...









Mots de liaisons


negotium Octave Auguste otium pouvoir souci stoïciens

Valid XHTML 1.0!