Evandre - 01 04 Un esclave est un homme

           

01 04 Un esclave est un homme (Ad Lucilium 47, Sénèque)

Format pdf : Texte au format PDF

et son maître également...

Un esclave est un homme !


Seneca Lucilio suo salutem


1 Libenter ex his qui a te veniunt, cognovi familiariter te cum servis tuis vivere : hoc prudentiam tuam, hoc eruditionem decet. « Servi sunt. » Immo homines. « Servi sunt. » Immo contubernales. « Servi sunt. » Immo humiles amici. « Servi sunt. » Immo conservi, si cogi­taveris tantundem in utrosque licere fortunae. 2 Itaque rideo istos, qui turpe existimant cum servo suo cenare quare, nisi quia superbissima consuetudo cenanti domino stantium servorum turbam circumdedit? Est ille plus quam capit, et ingenti aviditate onerat dis­tentum ventrem ac desuetum jam ventris officio, ut majore opera omnia egerat quam ingessit: 3 at infelici­bus servis movere labra ne in hoc quidem, ut loquan­tur, licet. Virga murmur omne compescitur, et ne fortuita quidem verberibus excepta sunt, tussis, ster­numenta, singultus : magno malo ulla voce interpellatum silentium luitur ; nocte tota jejuni mutique perstant. 4 Sic fit, ut isti de domino loquantur, quibus coram domino loqui non licet. At illi, quibus non tantum coram dominis, sed cum ipsis erat sermo, quo­rum os non consuebatur, parati erant pro domino porrigere cervicem, periculum imminens in caput suum avertere : in conviviis loquebantur, sed in tor­mentis tacebant.


Vocabulaire classé par ordre de fréquence :

Fréquence 1 :

ac, atque conj. : et, et aussi

amicus, a, um : ami (amicus, i, m. : l'ami)

at, conj. : mais

capio, is, ere, cepi, captum : prendre, contenir, recevoir

caput, itis, n. : la tête

cognosco, is, ere, novi, cognitum : 1. apprendre à connaître, étudier ; pf. : savoir 2. reconnaître 3. instruire (une affaire)

de, prép. + abl. : au sujet de, de

ex, prép. : (+abl) hors de, de

existimo, as, are : estimer

fio, is, fieri, factus sum : devenir ; fio sert de passif à facio ; fit ut ... : il arrive que ...

fortuna, ae, f. : fortune, chance

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela. (laudatif)

ingens, entis : immense, énorme

ipse, a, um : (moi, toi, lui,...) même, en personne

iste, a, ud : ce, cette ; celui-ci, celle-ci, ceci (péjoratif)

itaque, conj. : c'est pourquoi, aussi, par conséquent

jam, adv. : déjà, à l'instant

licet, v. impers. : il est permis

loquor, eris, i, locutus sum : parler

magnus, a, um : grand ; comparatif : major, or,us (G majoris)

malum,i,n : le mal

moveo, es, ere, movi, motum : déplacer, émouvoir, bouger, remuer

ne ... quidem : ne pas même, pas même

nisi, conj. : si... ne... pas ; excepté, si ce n’est

nox, noctis, f. : la nuit

omnis, e : tout

os, oris, n. : le visage, la bouche, l'entrée, l'ouverture

paro, as, are : préparer, procurer (paratus, a, um : prêt, préparé à)

periculum, i, n. : 1. l'essai, l'expérience 2. le danger, le péril

pro, prép. : + Abl. : devant, pour, à la place de, en considération de

quia, conj. : parce que

servus, i, m. : l'esclave

sic, adv. : ainsi ; sic... ut : ainsi... que, de telle sorte que

sto, as, are, steti, statum : se tenir debout

suus, a, um : adj. : son; pronom : le sien, le leur

tantum, inv. : tant de, tellement ; seulement

totus, a, um : tout entier

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que

uterque, utraque, utrumque : chacun des deux

venio, is, ire, veni, ventum : venir

vivo, is, ere, vixi, victum : vivre

vox, vocis, f. : 1. la voix 2. le son de la voix 3. l'accent 4. le son 5. , la parole, le mot


Fréquence 2 :

cogito, as, are : penser, réfléchir

dominus, i, m. :maître

excipio, is, ere, cepi, ceptum : 1 accueillir, recevoir (une nouvelle) 2 + dat : soustraire à, dispenser de…

officium, ii, n. : 1. le service, la fonction, le devoir 2. la serviabilité, l'obligeance, la politesse 3. l'obligation morale

opera, ae, f. : le soin, l'effort, la peine

plus : adv. : plus, davantage (quam : que)

prudentia, ae, f. : la prévoyance, la prévision ; la sagesse

quare, inv. : pourquoi ? pour quel motif ?

sermo, onis, m. : l'entretien, la conversation

turba, ae, f. : foule, désordre, émoi

turpis, e : honteux


Fréquence 3 :

averto, is, ere, averti, aversum : détourner (in + acc : sur)

cervix, icis, f. : nuque, encolure

consuetudo, dinis, f. : habitude, coutume

decet, inv. : il convient (+ prop. inf. : il convient que)

immo, inv. : pas du tout, non, au contraire

infelix, icis : malheureux

mutus, a, um : muet, en silence

rideo, es, ere, risi, risum : rire

superbus,a,um : orgueilleux, insolent, arrogant

taceo, es, ere, cui, citum : se taire

tormentum, i, n. : machine de guerre, torture


Fréquence 4 :

circumdo, as, are, dedi, datum : placer qqch (acc) autour de (datif)

convivium, ii, n. : repas en commun, banquet, repas

humilis, e : humble, pauvre

immineo, es, ere : être imminent, menacer

libenter, adv. : volontiers, avec plaisir

porrigo, is, ere, rexi, rectum : diriger en avant, étendre, tendre, étirer, offrir

silentium, ii, n. : le silence

verbera, um, n. : les coups


Ne pas apprendre :

aviditas, atis, f. : le désir ardent, l'avidité

ceno, as, are : dîner

compesco, is, ere, pescui : retenir, réprimer, arrêter

conservus,i : compagnon d'esclavage, co-esclave

consuo,is,ere : coudre

contubernalis, is, le compagnon, le camarade (littéralement : compagnon de tente)

coram, prép + acc et adv. : devant, publiquement, en présence de

desuetus,a,um + abl : qui a désappris à, déshabitué à

distentus, a, um : gonflé, plein, dilaté

edo,is,it (ou est) edere (ou esse ) : manger

egero, is, ere, gessi, gestum : - tr. - 1 emporter dehors, retirer, enlever; 2 rendre, vomir

eruditio,onis : culture philosophique

familiariter : familièrement, amicalement

fortuitus, a, um : dû au hasard, fortuit; ici, neutre pluriel : les bruits accidentels

ingero, is, ere, gessi, gestum :1 porter dans, lancer contre, imposer 2 absorber, ingérer

interpello, as, are : interrompre (qqn en s’adressant à lui), interpeller

jejunus,a,um : qui est à jeun, à jeun

labrum, i, n. : la lèvre

luo,is,ere, luiturus : délier, payer, racheter, expier

murmur, uris, n. : le murmure, le grondement

onero, as, are : charger

persto, as, are, steti, statum : rester debout, sur place

salus, utis, f. : 1. la santé 2. le salut, la conservation 3. l'action de saluer, les compliments

sileo, es, ere , ui, -: se taire

singultus, us, m. : le hoquet, le râle, le râlement

sternumentum,i : éternuement

tantundem, inv. : la même quantité de

turpe, inv. : honteusement

venter, tris, m. : le ventre

virga, ae, f. : la baguette, la verge

Traduction au plus près du texte :

1 Avec plaisir, j’ai appris de ceux qui viennent de chez toi que tu vivais de façon amicale (familière) avec tes propres esclaves : cela convient à ta sagesse, cela convient à ta culture. « Ce sont des esclaves ! » Non, des hommes. « Ce sont des esclaves ! » Non, des compagnons de tente. « Ce sont des esclaves ! » Non, d’humbles amis. « Ce sont des esclaves ! » Non, des co-esclaves, si tu as pensé que le même traitement est permis à la fortune à l’égard des uns et des autres. 2 C’est pourquoi je ris de ces gens qui estiment honteux de dîner avec leur esclave, pour quel motif si ce n’est parce qu’un coutume très arrogante a installé autour du maître qui dîne une foule d’esclaves debout ! Lui, il mange plus qu’il ne contient, et, avec une énorme avidité il charge un ventre distendu et désormais déshabitué à son travail de ventre, si bien qu’il vomit tout avec une plus grande peine qu’il ne l’a ingéré. 3 A l’inverse, aux malheureux esclaves, il n’est pas permis de remuer les lèvres, pas même pour cela, à savoir parler ! La verge réprime tout murmure, et pas même ce qui se produit par hasard n’est dispensé de coups : toux, éternuements, hoquet. Le silence interrompu par un quelconque bruit de voix est expié par un grand mal ; pendant une nuit entière, ils restent debout, à jeun, et en silence. 4 Aussi il arrive que ceux-ci parlent du maître, eux auxquels il n’est pas permis de parler en présence du maître. A l’inverse, ceux-là, qui avaient des conversations non seulement en présence des maîtres, mais avec les maîtres en personne, et dont la bouche n’était pas cousue, étaient prêts à tendre le cou pour leur maître, à détourner un péril imminent sur leur propre tête. Pendant les repas, ils parlaient, mais sous les tortures, ils se taisaient.


Mots de liaisons


devoir esclavage habitude humanité maître orgueil/insolence

Valid XHTML 1.0!