Evandre - 0708 0746 Affrontement et rupture

           

0708 0746 Affrontement et rupture (Alceste, Euripide)

Format pdf : Texte au format PDF

Agôn (3) malédiction bis

Alceste 708-746 L’affrontement et la rupture

Traduction au plus près du texte


ΑΔΜΗΤΟΣ : Λέγ ΄ , ὡς ἐμοῦ ΄λέγξοντος · εἰ δ ΄ ἀλγεῖς κλύων 708

τἀληθές, οὐ χρῆν σ΄ εἰς ἔμ ΄ ἐξαμαρτάνειν.

ΦΕΡΗΣ : Σοῦ δ ΄ ἂν προθνῄσκων μᾶλλον ἐξημάρτανον. 710

ΑΔΜΗΤΟΣ : Ταὐτὸν γὰρ ἡβῶντ ΄ ἄνδρα καὶ πρέσβυν θανεῖν ;

ΦΕΡΗΣ : Ψυχῇ μιᾷ ζῆν, οὐ δυοῖν, ὀφείλομεν.

ΑΔΜΗΤΟΣ : Καὶ μὴν Διός γε μείζονα ζῴης χρόνον .

ΦΕΡΗΣ : Ἀρᾷ γονεῦσιν, οὐδὲν ἔκδικον παθών ;

ΑΔΜΗΤΟΣ : Μακροῦ βίου γὰρ ᾐσθόμην ἐρῶντά σε. 715

ΦΕΡΗΣ : Ἀλλ ΄ οὐ σὺ νεκρὸν ἀντὶ σοῦ τόνδ ΄ ἐκφέρεις ;

ΑΔΜΗΤΟΣ : Σημεῖα τῆς σῆς , ὦ κάκιστ ΄ , ἀψυχίας.

ΦΕΡΗΣ : Οὔτοι πρὸς ἡμῶν γ ΄ ὤλετ ΄ · οὐκ ἐρεῖς τόδε.

ΑΔΜΗΤΟΣ : Φεῦ·

εἴθ ΄ ἀνδρὸς ἔλθοις τοῦδέ γ ΄ ἐς χρείαν ποτέ.

ΦΕΡΗΣ : Μνήστευε πολλάς, ὡς θάνωσι πλείονες .  720

ΑΔΜΗΤΟΣ : Σοὶ τοῦτ ΄ ὄνειδος· οὐ γὰρ ἤθελες θανεῖν.

ΦΕΡΗΣ : Φίλον τὸ φέγγος τοῦτο τοῦ θεοῦ, φίλον.

ΑΔΜΗΤΟΣ : Κακὸν τὸ λῆμα κοὐκ ἐν ἀνδράσιν τὸ σόν.

ΦΕΡΗΣ : Οὐκ ἐγγελᾷς γέροντα βαστάζων νεκρόν.

ΑΔΜΗΤΟΣ : Θανῇ γε μέντοι δυσκλεής, ὅταν θάνῃς. 725

ΦΕΡΗΣ : Κακῶς ἀκούειν οὐ μέλει θανόντι μοι.

ΑΔΜΗΤΟΣ : Φεῦ φεῦ · τὸ γῆρας ὡς ἀναιδείας πλέων.

ΦΕΡΗΣ : Ἥδ ΄ οὐκ ἀναιδής · τήνδ ΄ ἐφηῦρες ἄφρονα.

ΑΔΜΗΤΟΣ : Ἄπελθε, κἀμὲ τόνδ ΄ ἔα θάψαι νεκρόν.

ΦΕΡΗΣ : Ἄπειμι· θάψεις δ ΄ αὐτὸς ὢν αὐτῆς φονεύς, 730

δίκας τε δώσεις σοῖσι κηδεσταῖς ἔτι.

Ἦ τἄρ ΄ Ἄκαστος οὐκέτ ΄ ἔστ ΄ ἐν ἀνδράσιν,

εἰ μή σ ΄ ἀδελφῆς αἷμα τιμωρήσεται.

ΑΔΜΗΤΟΣ : Ἔρρων νυν αὐτὸς χἡ ξυνοικήσασά σοι,

ἄπαιδε παιδὸς ὄντος, ὥσπερ ἄξιοι, 735

γηράσκετ ΄ · οὐ γὰρ τῷδ ΄ ἔτ ΄ ἐς ταὐτὸν στέγος

νεῖσθ ΄ · εἰ δ ΄ ἀπειπεῖν χρῆν με κηρύκων ὕπο

τὴν σὴν πατρῴαν ἑστίαν, ἀπεῖπον ἄν.

Ἡμεῖς δέ - τοὐν ποσὶν γὰρ οἰστέον κακόν -

στείχωμεν, ὡς ἂν ἐν πυρᾷ θῶμεν νεκρόν. 740


ΧΟΡΟΣ : Ἰὼ ἰώ. Σχετλία τόλμης,

ὦ γενναία καὶ μέγ ΄ ἀρίστη,

χαῖρε· πρόφρων σὲ χθόνιός θ ΄ Ἑρμῆς

Ἅιδης τε δέχοιτ΄ . Εἰ δέ τι κἀκεῖ

πλέον ἔστ ΄ ἀγαθοῖς, τούτων μετέχουσ ΄ 745

Ἅιδου νύμφῃ παρεδρεύοις.


Alceste 708-746 L’affrontement et la rupture

Traduction au plus près du texte

Admète : Parle, car je te réfuterai; et si tu souffres en entendant 708

Le vrai, il ne fallait pas que tu commettes une faute contre moi.

Phérès : Mais en mourant à ta place, j'aurais davantage commis une faute. 710

Admète : Est-ce donc la même chose qu'un homme meure dans la fleur de l'âge ou vieux?

Phérès : Nous devons vivre pour une seule vie, non pour deux.

Admète : Eh bien, puisses-tu vivre une durée plus grande que Zeus.

Phérès : Tu fais des imprécations contre tes parents, sans avoir rien subi d'inique.

Admète : C'est que je te sentais passionné pour une longue vie. 715

Phérès : Mais n'est-ce pas toi qui emportes ce cadavre, au lieu de toi?

Admète : Preuve de ta lâcheté, misérable!

Phérès : Assurément, elle n'a pas péri de notre fait; tu ne le diras pas.

Admète : Hélas;

Puisses-tu en venir, assurément, au besoin de l'homme que voici!

Phérès : Épouses-en beaucoup, pour qu'elles puissent mourir plus nombreuses! 720

Admète : A toi cette honte : car tu n'as pas consenti à mourir.

Phérès : Précieux <m'est> cet éclat du dieu, précieux!

Admète : Lâche est ta volonté, et elle n'est pas de chez les hommes.

Phérès : Tu n'as pas à te réjouir d'emporter un cadavre de vieux!

Admète : Tu mourras cependant, assurément, sans gloire, quand tu mourras. 725

Phérès : Avoir mauvaise réputation ne m'importe pas, une fois mort!

Admète : Hélas, hélas! Comme la vieillesse est pleine d'impudence!

Phérès : Cette <femme>-ci n'était pas impudente: tu l'as trouvée privée de raison !

Admète : Va-t'en , et laisse-moi ensevelir ce cadavre.

Phérès : Je pars; et, après l'avoir ensevelie, alors que toi-même tu es son meurtrier, 730

Tu donneras des réparations, encore, à tes parents par alliance.

Car, en vérité, Acaste n'est plus de chez les hommes,

S'il ne venge pas sur toi le sang de sa sœur (double acc.).

Admète : Allant au diable, toi-même et celle qui partage la maison avec toi,

Sans enfants bien que vous ayez un enfant, comme vous le méritez, 735

Vieillissez; car vous n'irez plus sous le même toit que l'homme que voici;

Et s'il fallait, que je récuse, par des hérauts,

Ton foyer paternel, je le récuserais.

Mais nous - car il faut supporter le malheur qui est devant nos pieds -

Marchons, afin de porter sur le bûcher le cadavre. 740


Coryphée : Hélas! Hélas! Malheureuse à cause de ton audace,

Ô pleine de noblesse et parfaitement excellente,

Adieu : avec bienveillance, puissent à la fois Hermès souterrain

Et Hadès t'accueillir. Et si là-bas aussi quelque chose

De plus existe pour les gens de bien, puisses-tu, y participant, 745

Siéger à côté de l'épouse d'Hadès.


Mots de liaisons


colère deuil famille Hadès/Pluton/Dis orgueil/insolence querelle vieillesse

Valid XHTML 1.0!