Evandre - 289 305 La trahison des dieux

           

289 305 La trahison des dieux (Iliade chant 22, Homère)

Format pdf : Texte au format PDF

Hector découvre sa solitude

Iliade XXII vers 289-305

La trahison des dieux


Ἦ ῥα, καὶ ἀμπεπαλὼν προΐει δολιχόσκιον ἔγχος, 289

καὶ βάλε Πηλείδαο μέσον σάκος, οὐδ ΄ ἀφάμαρτε· 290

τῆλε δ ΄ ἀπεπλάγθη σάκεος δόρυ· χώσατο δ ΄ Ἕκτωρ,

ὅττι ῥά οἱ βέλος ὠκὺ ἐτώσιον ἔκφυγε χειρός·

στῆ δὲ κατηφήσας, οὐδ ΄ ἄλλ ΄ ἔχε μείλινον ἔγχος·

Δηΐφοβον δ ΄ ἐκάλει λευκάσπιδα, μακρὸν ἀΰσας,

ᾔτεέ μιν δόρυ μακρόν· ὁ δ ΄ οὔτι οἱ ἐγγύθεν ἦεν. 295

Ἕκτωρ δ ΄ ἔγνω ᾗσιν ἐνὶ φρεσί, φώνησέν τε ·

Ὦ πόποι, ἦ μάλα δή με θεοὶ θάνατόνδ ΄ ἐκάλεσσαν ·

Δηΐφοβον γὰρ ἔγωγ ΄ ἐφάμην ἥρωα παρεῖναι·

ἀλλ ΄ ὁ μὲν ἐν τείχει, ἐμὲ δ ΄ ἐξαπάτησεν Ἀθήνη.

Νῦν δὲ δὴ ἐγγύθι μοι θάνατος κακός, οὐδέ τ ΄ ἄνευθεν· 300

οὐδ ΄ ἀλέη· ἦ γάρ ῥα πάλαι τό γε φίλτερον ἦεν

Ζηνί τε, καὶ Διὸς υἱεῖ Ἑκηβόλῳ, οἵ με πάρος γε

πρόφρονες εἰρύαται· νῦν αὖτέ με μοῖρα κιχάνει·

μὴ μὰν ἀσπουδεί γε καὶ ἀκλειῶς ἀπολοίμην,

ἀλλὰ μέγα ῥέξας τι καὶ ἐσσομένοισι πυθέσθαι. 305



Vocabulaire dans l'ordre du texte :

ἦ ῥα : il dit (formule homérique : ἦ est ici un verbe à l'imparfait) 289

ἀναπάλλω : brandir (ἀμπεπαλὼν : participe aoriste épique )

προ-ίημι : envoyer devant soi

δολιχό-σκιος,ος,ον : à l'ombre longue

ἔγχος, ους (τό) : la lance

βάλλω : lancer; frapper à distance 290

μέσος,η,ον : qui est au milieu; au milieu de

σάκος, σάκεος-ους (τό) : le bouclier

ἀφ-αμαρτάνω ( ἀφήμαρτον) : échouer, manquer le but

τῆλε : au loin , loin

ἀπο-πλάζω : égarer (ἀπεπλάγθη : aoriste passif : s'écarter de , rebondir de +Γ)

δόρυ, ατος (τό) : la lance, la pique

χώομαι : se mettre en colère, être en colère

ὅττι = ὅτι : parce que

βέλος, ους (τό) : le trait

ὠκύς, εῖα,ύ : rapide

ἐτώσιος,α,ον : vain, inutile (valeur adverbiale, ici)

ἐκ-φεύγω +Γ : s'échapper de, échapper de

ἵστημι (ἕστην, ἕστηκα) : intr. s'arrêter

κατηφέω : être triste, honteux, confus

ἄλλος,η,ον : autre

μείλινος,η,ον : de frêne (le frêne est un bois très dur)

καλέω,ῶ : appeler

λεύκ-ασπις, ιδος : au bouclier blanc

μακρός,ά,όν : grand (neutre adverbial, ici)

ἀΰω : crier

αἰτέω,ῶ : demander, réclamer (ᾔτεέ) 295

οὔτι : adv en rien

ἐγγύθεν +Δ : près de

γιγνώσκω : apprendre à connaître (aor. ἔγνων : je reconnus la réalité, je pris conscience )

ᾗσιν : datif pluriel homérique de ὅς,ἥ, ὅ : son (possessif homérique)

ἐνί = ἐν

φωνέω,ῶ : s'écrier, dire

ὦ πόποι : hélas!

ἦ μάλα : oui, certes; assurément; c'est clair!

θάνατόνδε : adv. vers la mort, à la mort

φημί : dire (ἐφάμην : je disais pour moi, je me disais, je pensais, je croyais)

ἥρως, ωος (ὁ) : le héros

παρ-ειμι : être auprès de, être aux côtés de

τεῖχος,ους (τό) : le rempart, l'enceinte fortifiée

ἐξ-απατάω : tromper complètement

ἐγγύθι +Δ : près de 300

θάνατος ,ου (ὁ) : la mort

κακός,ή,όν : mauvais

ἄνευθεν : loin

ἀλέη, ης (ἡ) : le refuge, l'abri

ἦ ῥα : assurément, sans doute (à ne pas confondre avec le ἦ ῥα du vers 289)

πάλαι : depuis longtemps

τό γε = τὸν θάνατον

φίλτερος,α,ον : préférable pour, agréée par (comparatif de φίλος,η,ον : cher à )

υἱός, οῦ (ὁ) : le fils ( datif irrégulier : υἱεῖ )

ἑκη-βόλος,ος,ον : qui jette ses traits au loin; (substantif : archer)

πάρος : auparavant

πρό-φρων,ονος : bienveillant, favorable

ἐρύω : sauver, protéger (parfait épique : εἰρύαται)

αὖτε : au contraire; de nouveau

μοῖρα,ας (ἡ) : le destin, la mort

κιχάνω : rencontrer, atteindre

μάν = μήν

ἀ-σπουδεί : adv. sans effort, sans lutte

ἀ-κλειῶς : sans gloire

ἀπόλλυμαι : périr, mourir

μέγας, μεγάλη, μέγα : grand 305

ῥέζω : faire , accomplir (ῥέξας : participe aoriste)

πυνθάνομαι : s'informer; apprendre ( πυθέσθαι : cet infinitif aoriste complète aussi, librement, τι , et a une valeur consécutive : quelque chose qui soit à apprendre pour … )


Vocabulaire par ordre alphabétique : Iliade XXII vers 289 305

αἰτέω,ῶ : demander, réclamer (ᾔτεέ)

ἀ-κλειῶς : sans gloire

ἀλέη, ης (ἡ) : le refuge, l'abri

ἄλλος,η,ον : autre

ἀναπάλλω : brandir (ἀμπεπαλὼν : participe aoriste épique )

ἄνευθεν : loin

ἀπόλλυμαι : périr, mourir

ἀπο-πλάζω : égarer (ἀπεπλάγθη : aoriste passif : s'écarter de , rebondir de +Γ)

ἀ-σπουδεί : adv. sans effort, sans lutte

αὖτε : au contraire; de nouveau

ἀΰω : crier

ἀφ-αμαρτάνω ( ἀφήμαρτον) : échouer, manquer le but

βάλλω : lancer; frapper à distance

βέλος, ους (τό) : le trait

γιγνώσκω : apprendre à connaître (aor. ἔγνων : je reconnus la réalité, je pris conscience )

δολιχό-σκιος,ος,ον : à l'ombre longue

δόρυ, ατος (τό) : la lance, la pique

ἐγγύθεν +Δ : près de

ἐγγύθι +Δ : près de

ἔγχος, ους (τό) : la lance

ἑκη-βόλος,ος,ον : qui jette ses traits au loin; (substantif : archer)

ἐκ-φεύγω +Γ : s'échapper de, échapper de

ἐνί = ἐν

ἐξ-απατάω : tromper complètement

ἐρύω : sauver, protéger (parfait épique : εἰρύαται)

ἐτώσιος,α,ον : vain, inutile (valeur adverbiale, ici)

ἦ μάλα : oui, certes; assurément; c'est clair!

ἦ ῥα : il dit (formule homérique ; ἦ est ici un verbe à l'imparfait)

ἦ ῥα : assurément, sans doute

ἥρως, ωος (ὁ) : le héros

ᾗσιν : datif pluriel homérique de ὅς,ἥ, ὅ : son (possessif homérique)

θάνατόνδε : adv. vers la mort, à la mort

θάνατος ,ου (ὁ) : la mort

ἵστημι (ἕστην, ἕστηκα) : intr. s'arrêter

κακός,ή,όν : mauvais

καλέω,ῶ : appeler

κατηφέω : être triste, honteux, confus

κιχάνω : rencontrer, atteindre

λεύκ-ασπις, ιδος : au bouclier blanc

μακρός,ά,όν : grand (neutre adverbial, ici)

μάν = μήν

μέγας, μεγάλη, μέγα : grand

μείλινος,η,ον : de frêne (le frêne est un bois très dur)

μέσος,η,ον : qui est au milieu; au milieu de

μοῖρα,ας (ἡ) : le destin, la mort

ὅττι = ὅτι : parce que

οὔτι : adv en rien

πάλαι : depuis longtemps

παρ-ειμι : être auprès de, être aux côtés de

πάρος : auparavant

προ-ίημι : envoyer devant soi

πρό-φρων,ονος : bienveillant, favorable

πυνθάνομαι : s'informer; apprendre ( πυθέσθαι : cet infinitif aoriste complète aussi, librement, τι , et a une valeur consécutive : quelque chose qui soit à apprendre pour … )

ῥέζω : faire , accomplir (ῥέξας : participe aoriste)

σάκος, σάκεος-ους (τό) : le bouclier

τεῖχος,ους (τό) : le rempart, l'enceinte fortifiée

τῆλε : au loin , loin

υἱός, οῦ (ὁ) : le fils ( datif irrégulier : υἱεῖ )

φημί : dire (ἐφάμην : je disais pour moi, je me disais, je pensais, je croyais)

φίλτερος,α,ον : préférable pour, agréée par (comparatif de φίλος,η,ον : cher à )

φωνέω,ῶ : s'écrier, dire

χώομαι : se mettre en colère, être en colère

ὠκύς, εῖα,ύ : rapide

ὦ πόποι : hélas!


Vocabulaire par ordre de fréquence : Iliade XXII vers 289 305

Fréquence 1 :

ἄλλος,η,ον : autre

ἀπόλλυμαι : périr, mourir

αὖτε : au contraire; de nouveau

γιγνώσκω : apprendre à connaître (aor. ἔγνων : je reconnus la réalité, je pris conscience )

ἐξ-απατάω : tromper complètement

ἦ μάλα : oui, certes; assurément; c'est clair!

ἦ ῥα : il dit (formule homérique ; ἦ est ici un verbe à l'imparfait)

ἦ ῥα : assurément, sans doute

θάνατος ,ου (ὁ) : la mort

ἵστημι (ἕστην, ἕστηκα) : intr. s'arrêter

κακός,ή,όν : mauvais

καλέω,ῶ : appeler

μέγας, μεγάλη, μέγα : grand

ὅτι : parce que

παρ-ειμι : être auprès de, être aux côtés de

πυνθάνομαι : s'informer; apprendre

υἱός, οῦ (ὁ) : le fils ( datif irrégulier : υἱεῖ )

φημί : dire

φίλτερος,α,ον : comparatif de φίλος,η,ον


Fréquence 2 :

αἰτέω,ῶ : demander, réclamer (ᾔτεέ)

βάλλω : lancer; frapper à distance

δόρυ, ατος (τό) : la lance, la pique

μακρός,ά,όν : grand (neutre adverbial, ici)

μέσος,η,ον : qui est au milieu; au milieu de

πάλαι : depuis longtemps

προ-ίημι : envoyer devant soi


Fréquence 3 :

μοῖρα,ας (ἡ) : le destin, la mort

πάρος : auparavant

τεῖχος,ους (τό) : le rempart, l'enceinte fortifiée


Fréquence 4 :

ἐκ-φεύγω +Γ : s'échapper de, échapper de

οὔτι : adv en rien


Ne pas apprendre :

ἀ-κλειῶς : sans gloire

ἀλέη, ης (ἡ) : le refuge, l'abri

ἀναπάλλω : brandir (ἀμπεπαλὼν : participe aoriste épique )

ἄνευθεν : loin

ἀπο-πλάζω : égarer (ἀπεπλάγθη : aoriste passif : s'écarter de , rebondir de +Γ)

ἀ-σπουδεί : adv. sans effort, sans lutte

ἀΰω : crier

ἀφ-αμαρτάνω ( ἀφήμαρτον) : échouer, manquer le but

βέλος, ους (τό) : le trait

δολιχό-σκιος,ος,ον : à l'ombre longue

ἐγγύθεν +Δ : près de

ἐγγύθι +Δ : près de

ἔγχος, ους (τό) : la lance

ἑκη-βόλος,ος,ον : qui jette ses traits au loin; (substantif : archer)

ἐνί = ἐν

ἐρύω : sauver, protéger (parfait épique : εἰρύαται)

ἐτώσιος,α,ον : vain, inutile (valeur adverbiale, ici)

ἥρως, ωος (ὁ) : le héros

ᾗσιν : datif pluriel homérique de ὅς,ἥ, ὅ : son (possessif homérique)

θάνατόνδε : adv. vers la mort, à la mort

κατηφέω : être triste, honteux, confus

κιχάνω : rencontrer, atteindre

λεύκ-ασπις, ιδος : au bouclier blanc

μάν = μήν

μείλινος,η,ον : de frêne (le frêne est un bois très dur)

πρό-φρων,ονος : bienveillant, favorable

ῥέζω : faire , accomplir (ῥέξας : participe aoriste)

σάκος, σάκεος-ους (τό) : le bouclier

τῆλε : au loin , loin

φωνέω,ῶ : s'écrier, dire

χώομαι : se mettre en colère, être en colère

ὠκύς, εῖα,ύ : rapide

ὦ πόποι : hélas!




Iliade XXII vers 289 305 : traduction Sausy (Fernand Lanore ed., Paris, 1962,) ramenée aux vers grecs.


Il dit, et brandissant sa javeline à l'ombre longue, il la lança en avant. 289

Elle vint frapper en plein milieu le bouclier du Péléide; il ne le manqua pas, 290

Mais la lance rebondit bien loin de l'écu, et Hector fut fâché,

De voir que le trait rapide avait vainement quitté sa main.

Il s'arrêta tout dépité: il n'avait plus d'autre pique de bronze!

Vers Déiphobe au bouclier de blanc métal il lança un grand cri d'appel,

Pour lui demander une longue lance; mais Déiphobe n'était plus auprès de lui. 295

Hector comprit alors la triste réalité, et s'écria :

"Hélas! C'est clair: les dieux m'ont appelé à la mort!

Je croyais avoir le héros Déiphobe à mes côtés;

Mais il est dans nos murs: j'ai été le jouet d'Athéna!

Maintenant voici qu'approche de moi la male mort; elle n'est plus loin: 300

Aucun moyen d'y échapper. C'était sans doute là depuis longtemps la décision agréée

Par Zeus et par l'Archer, fils de Zeus, qui naguère

M'accordaient leur bienveillante protection. Maintenant je subis l'atteinte de la Destinée.

Du moins ne mourrai-je pas sans lutte ni sans gloire,

Ni sans avoir accompli un de ces grands exploits qui passent à la postérité. 305


Mots de liaisons


abandon Achille Athéna Minerve bravoure destin gloire Hector mort religion Zeus Jupiter

Valid XHTML 1.0!