Evandre - 068 089 Folie d'amour

           

068 089 Folie d'amour (Enéide chant 04, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

Didon consumée par la passion

Énéïde IV vers 68-89

Folie d'amour


Uritur infelix Dido totaque vagatur 68

urbe furens, qualis conjecta cerva sagitta,

quam procul incautam nemora inter Cresia fixit 70

pastor agens telis liquitque volatile ferrum

nescius: illa fuga silvas saltusque peragrat

Dictaeos; haeret lateri letalis harundo.

Nunc media Aenean secum per moenia ducit

Sidoniasque ostentat opes urbemque paratam, 75

incipit effari mediaque in voce resistit;

nunc eadem labente die convivia quaerit,

Iliacosque iterum demens audire labores

exposcit pendetque iterum narrantis ab ore.

Post ubi digressi, lumenque obscura vicissim 80

luna premit suadentque cadentia sidera somnos,

sola domo maeret vacua stratisque relictis

incubat. illum absens absentem auditque videtque,

aut gremio Ascanium genitoris imagine capta

detinet, infandum si fallere possit amorem. 85

Non coeptae adsurgunt turres, non arma juventus

exercet portusve aut propugnacula bello

tuta parant: pendent opera interrupta minaeque

murorum ingentes aequataque machina caelo.




Vocabulaire :

Fréquence 1 :

ab, prép. : + Abl. : à partir de, après un verbe passif = par

ago, is, ere, egi, actum : 1. mettre en mouvement, pousser 2. faire, traiter, agir

audio, is, ire, ivi, itum : 1. entendre (dire) 2. écouter 3. apprendre 4. bene, male audire : avoir bonne, mauvaise réputation

caelum, i, n. : ciel

capio, is, ere, cepi, captum : prendre

dies, ei, m. et f. : jour

domus, us, f. : maison ; domi : à la maison

duco, is, ere, duxi, ductum : I. tirer 1. tirer hors de 2. attirer 3. faire rentrer 4. compter, estimer II. conduire, emmener, épouser

ferrum, i, n. : fer, outil ou arme de fer

fuga, ae, f. : la fuite

idem, eadem, idem : le (la) même

ingens, entis : immense, énorme

inter, prép. + Acc. : parmi, entre

labor, eris, i, lapsus sum : tomber

labor, oris, m. : peine, souffrance, travail pénible

lumen, inis, n. : 1. la lumière 2. le flambeau, la lampe 3. le jour 4. l'éclat, le rayon 5. les yeux

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

nunc, adv. : maintenant; nunc…nunc… : tantôt…tantôt…

ops, opis, f. : sing., pouvoir, aide ; pl., richesses

opus, operis, n. : le travail (opus est mihi = j'ai besoin)

paro, as, are : préparer, procurer (paratus, a, um : prêt, préparé à, bien préparé, bien fourni)

per, prép. : + Acc. : à travers, par

premo, is, ere, pressi, pressum : presser, accabler, écraser

quaero, is, ere, sivi, situm : chercher, demander

qualis, e : tel que

relinquo, is, ere, reliqui, relictum : laisser, abandonner

si + subj : pour le cas où, dans l'espoir de

silva, ae, f. : forêt

telum, i, n. : trait (javelot ou flèche)

totus, a, um : tout entier

ubi, adv. : où; conj. quand

urbs, urbis, f. : ville

video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : paraître, sembler)

vox, vocis, f. : 1. la voix 2. le son de la voix 3. l'accent 4. le son 5. , la parole, le mot


fréquence 2 :

armo, as, are : armer, munir

exerceo, es, ere, cui, citum : 1. ne pas laisser en repos, travailler sans relâche 2. tourmenter, exercer, pratiquer

imago, inis, f. : imitation, image; ressemblance

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

latus, eris, n. : le côté

moenia, ium, n. : les murs, les murailles

murus, i, m. : mur, rempart

opera, ae, f. : le soin, l'effort (operam dare : se consacrer à)

portus, us, m. : port

procul, adv. : loin

somnus, i, m. : sommeil

tutus, a, um : en sécurité, sûr


fréquence 3 :

capto, as, are : chercher à prendre

infelix, icis : malheureux

iterum, inv. : de nouveau

juventus, tutis, f. : jeunesse

laboro, as, are : peiner, travailler, souffrir

luna, ae, f. : lune

nemus, oris, n. : la forêt, le bois (nemora inter = inter nemora : anastrophe)

pendeo, es, ere, pependi, - : être suspendu

resisto, is, ere, stiti : demeurer, résister à, s'arrêter

solum, i, n. : le sol

suadeo, es, ere, suasi, suasum : conseiller

turris, is, f. : tour

uro, is, ere, ussi, ustum : brûler

vacuus, a, um : vide, vacante, seule, abandonnée



fréquence 4 :

aequo, as, are : égaliser, aplanir, égaler

convivium, ii, n. : repas en commun, banquet

demo, is, ere, demi, demptum : ôter, enlever

domo, as, are, ui, itum : dompter

furo, is, ere : être hors de soi, être fou

genitor, oris, m. : le père

linquo, is, ere, liqui, - : laisser, abandonner

medium, ii, n. : milieu, centre

narro, as, are : conter, raconter

obscurus, a, um : obscur

sagitta, ae, f. : flèche

saltus, us, m. : les pâturages boisés


Ne pas apprendre :

absens, entis : absent

adsurgo,is,ere : se lever

Aenean : accusatif grec

Ascanius, i, m. : Ascagne = Iule

bello, as, are : faire la guerre, lutter, combattre

cado,is,ere : tomber, se coucher

caelo, as, are : orner de reliefs, ciseler, graver

cerva, ae, f. : la biche

coepio, is, ere, coepi, coeptum : (plutôt avec rad. pft et supin) : commencer

conjicio, is, ere, jeci, jectum : jeter, faire entrer dans

Cresius,a,um : de Crète, crétois

demens, entis : fou, dément

detineo, es, ere, tinui, tentum : tenir éloigné, retenir (contre)

Dictaeus, a, um : du mont Dicté (montagne de Crète dont une grotte vit naître Zeus)

digredior,eris,i , gressus sum: se séparer de

exposco, is, ere, poposci, poscitum : solliciter, demander vivement

fugo, as, are : mettre en fuite

gremium, ii, n. : sein maternel

harundo, inis, f. : le roseau, la flèche

Iliacus,a,um : d'Ilion, de Troie

incautus, a, um : qui n’est pas sur ses gardes, imprudent (ab et abl., contre) ; dangereux, imprévu

incubo, as, are, bui, bitum : être couché dans, couver, veiller

infandus, a, um : honteux, abominable, horrible, monstrueux

interrumpo, is, ere, rupi, ruptum : interrompre

letalis, e : fatal, funeste, mortel

machina, ae, f. : l'engin, la machine

maereo, es, ere : s'affliger, être triste, déplorer

minae, arum f. (tj au pl.) : les menaces

nescius, a, um : qui ne sait pas, ignorant

ostento, as, are : montrer, faire étalage de

pastor, oris, m. : berger

peragro, as, are : parcourir

propugnaculum,i : fortification, rempart

secum, = cum se : avec soi

Sidonius,a,um : de Sidon (trisyllabe = Sidonja)

sidus, eris, n. : étoile, astre

stratum, i, n (strata, orum): couverture de lit, lit, selle, bât, pavage

vagor, aris, ari : errer

vicissim, adv. : à son tour

volatilis, e : ailé, rapide



Traduction au plus près du texte



Elle brûle, la malheureuse Didon, et erre çà et là par toute 68

La ville, délirante, telle une biche, une flèche ayant été lancée,

<biche> que de loin, alors qu'elle ne s'y attendait pas (incautam), au milieu des bois de Crète, a blessé 70

un berger qui la poursuivait de ses traits, et il ne s'est pas occupé (liquit) du fer ailé (=la flèche),

ignorant (s e : qu'elle avait été touchée); elle, dans sa fuit, parcourt les forêts et les taillis,

du Dicté; le roseau mortel est fiché dans son flanc.

Tantôt (nunc) elle conduit avec elle Enée au milieu des remparts

Et lui fait la revue (ostentat) des richesses de Sidon et de la ville bien équipée (paratam), 75

Elle commence à s'exprimer, et s'arrête au milieu de sa phrase;

Tantôt (nunc) , au jour tombant, elle demande les mêmes festins (le renouvellement du festin),

Et réclame (exposcit v 79) , la folle, d'entendre une seconde fois (iterum) les malheurs d'Ilion,

Et reste suspendue une seconde fois (iterum) aux lèvres (ab ore) de celui qui raconte.

Puis, lorsqu'ils se sont quittés, que la lune obscurcie , à son tour (vicissim), 80

Atténue (premit) sa lumière (lumen v 80) et que les astres déclinants (cadentia) invitent au sommeil,,

Seule, dans sa maison vide, elle s'afflige, et, sur les divans désertés,

Elle s'allonge. En son absence ( absens), elle l'entend et le voit alors qu'il est absent (illum absentem),

Ou bien, contre son sein (gremio) abusée par sa ressemblance avec son père (imagine genitoris),

Elle retient Ascagne, dans l'espoir de (si) pouvoir tromper un amour inavouable. (monstrueux) 85

Les tours commencées ne montent pas, la jeunesse ne s'exerce pas aux armes (arma exercet),

Ni (-ve + non) le port ni (aut + non) les fortifications, pour la guerre (bello : datif) ,

Ne préparent la sécurité (tuta); les ouvrages interrompus restent en suspens, ainsi que les menaces

Immenses des murailles et les engins aussi élevés que (aequata) le ciel. 89



Mots de liaisons


amour berger chasse comparaison homérique Crète étoile folie/furor guerre langage lumière lune mort oeil Troie

Valid XHTML 1.0!